Accueil Recettes Accompagnements

Pain ouzbek – Obi non (Ouzbékistan)

"O'zbekistonning milliy bayrami"

pain ouzbek

J’ai trouvé les photos de ce pain ouzbek très appétissantes et j’ai voulu y goûter. J’avais déjà fait du pain afghan que j’avais beaucoup aimé ici, et dans cette région le pain est incontournable de la gastronomie. Et puis pour être honnête jusqu’au bout avec vous, c’est assez difficile pour moi de trouver des recettes sans viande, alors la boulangerie ou la pâtisserie sont des catégories de cuisine où je risque peu d’en rencontrer 😉  Les peuples d’élevages ont une cuisine qui tourne beaucoup autour de la viande, bien évidemment ! Alors je me rabats sur les domaines où je n’en trouve pas. Le pain est traditionnellement tamponné avec des timbres géométriques, à défaut j’ai utilisé les dents d’une fourchette.  Les pains peuvent être petits ou grands, tamponnés au centre ou sur toute la surface de la pâte. Cela dépend des régions, des villes et des habitudes. Ils sont cuits sur les vastes parois de fours enterrés dans le sol « four tandir ». Ils sont plaqués sur les bords en défiant la gravité ! C’est étonnant !



Ingrédients


facile 4 parts


  • 140 g de farine T. 65

  • 216 g de farine T. 45

  • 216 g d'eau tiède

  • 1 sachet de levure de boulanger déshydratée

  • 1 cuillère à café rase de sel fin

  • 1/2 cuillère à café de sucre en poudre

  • 3-4 cuillères à soupe de farine selon besoin

  • 1 cuillère à soupe d'huile pour le bol



Étape par Étape


15 étapes    Prép 20min+2h | Cuisson 20min

Print Friendly, PDF & Email



1 Tout d’abord activer la levure, verser dans une petite tasse le sachet de levure de boulanger déshydratée ainsi que la demi cuillère à café de sucre en poudre.

2 Puis ajouter 4 cuillères à soupe d’eau tiède (pas chaude : ça tue la levure, pas froide : la levure ne s’activera pas…) et mélanger pour dissoudre la levure. Attendre jusqu’à ce que cela mousse bien, environ 10-15 minutes.

3 Verser l’eau tiède et le sel dans le fond de la cuve du pétrin. Il est important de mettre les éléments dans l’ordre car le sel ne doit pas entrer en contact direct avec la levure car il stoppe son activité !

4 Recouvrir l’eau salée des farines complètes et tout usage.

5 Puis enfin ajouter sur le dessus des farines la levure activée. Vous pouvez voir sur la photo à quoi elle ressemble quand elle a été activée. Si cela ne mousse pas, soit il faut attendre encore soit la levure est morte et alors votre pain ne lèvera pas.

6 Mettre en marche le pétrin avec le crochet pendant 10 minutes. Où alors pétrir à la main, pendant le même temps. La pâte ne doit pas être collante.

7 Si au bout de 10 minutes elle est collante, ajouter de la farine en mélangeant jusqu’à ce que chaque cuillère soit incorporée et que la pâte ne colle plus. Là j’ai ajouté 3 cuillères à soupe de farine tout usage (T45).

8 Graisser ses mains pour manipuler la pâte, et la verser dans un bol graissé lui aussi d’huile neutre. Couvrir de film alimentaire puis d’un torchon et laisser la pâte reposer pendant au moins 1h30 et doubler de volume.

9 Lorsque la pâte a bien doublé de volume.

10 La faire dégazer, c’est à dire enlever le gaz provoqué par la fermentation en travaillant la pâte et pour faire sortir les bulles d’air. Couper le pâton en 4 portions.

11 Travailler chaque pâton pour en faire une boule et la poser sur une feuille de papier sulfurisé. Enduire une fourchette d’huile et pratiquer des croisillons au centre des boules pour les aplatir au centre.

12 Voici les timbres traditionnels qui sont utilisés pour tamponner le pain ouzbek. Je n’en avais pas alors j’ai utilisé une fourchette 🙂

13 Passer un pinceau enduit de jaune d’œuf sur les pains et parsemer soit de graines de nigelle comme ici soit de graines de sésame. Recouvrir d’un film et attendre à nouveau 20 minutes. Pendant ce temps faire préchauffer le four au th. 7-8 (220°C). Il aurait fallu que je les étire plus, tant ils sont gonflés !

14 Enfourner pour 15 à 20 minutes, les pains sont cuits lorsqu’ils sont dorés et qu’ils sonnent creux quand on toque dessus.

15 Voici le four traditionnel « tandir » dans lequel cuit le pain ouzbek. La photo m’a été très gentiment prêtée par le site Centralasia Travel. Un grand merci à eux pour leur ouverture d’esprit et leur réception amicale à ma demande d’emprunt.


Ce pain ouzbek a été préparé pour saluer les Ouzbèkes le jour de leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix. J’ai déjà fait d’autres recettes de ce pays que vous pouvez voir ici.Cuisiner pour la paix est un geste d’amitié vis-à-vis des autres pays du monde. Il s’agit de saluer ses habitants le jour de leur fête nationale en cuisinant une spécialité culinaire de chez eux. Ainsi l ‘on partage une émotion, un goût et l’on découvre une autre culture à travers les sensations du goût.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

10 Commentaires

  1. J’adore les recettes de pain du monde, on fait vraiment de jolies découvertes comme celle que tu nous proposes aujourd’hui ! Ils sont bien dodus et ont l’air bien moelleux !

    • Coucou Marion, tu soulèves là le problème : je les ai ratés car ils devaient rester bien plats… sourire, mais ils étaient vraiment bons, c’est pourquoi j’ai publié !

  2. Oh c’est une très chouette recette et avec ces petits moules, effectivement, c’est cela qui doit faire la différence car la pâte ressemble beaucoup à notre pate à pain. Quand j’ai vu les petits moules, j’ai pensé à ma mère qui faisait notre beurre (et qui en vendait à quelques personnes). Elle avait aussi un tampon et on le reconnaissait parmi tous les autres 🙂 Là, je ne sais pas si chacun a son moule ou la collection mais je suis sûre que les enfants adorent mettre le coup de tampon final …Ca sent le vécu ça ….LOL 🙂
    En tous les cas, je croquerais bien dans tes petits pains et tu as raison, gonflés, c’est bien pour le pain 🙂
    Gros bisous Copine

    • En fait je ne sais comment ils font pour faire un pain plat au centre et bien gonflé sur le pourtour… c’est le mystère pour moi, il va falloir que je trouve un petit film sur leur confection ! Bisous Martine

    • Tu es si gentille de me trouver des excuses !! Merci ma Cata, on va dire que tu as absolument raison, ça m’arrange 😉 T’es choupette toi ! Gros bisous ma belle

  3. J’adore aussi le pain; alors merci pour la recette, ils sont beaux ces tampons, merci de nous avoir trouvé une photo..c’est une bonne idée de les remplacer par la fourchette
    Bises et bon week end

    • Coucou ma Delphine,
      mais je ne les ai pas bien préparés à la cuisson normalement ils sont plats avec un joli bourrelet autour, là j’ai une boule de pain, certes, bonne mais pas la forme requise, c’est dommage. Il faudra que je m’execerce. En même temps je ne me plains pas trop, un pain qui lève c’est toujours un peu ça qu’on attend lol. Gros bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge