Accueil Recettes Accompagnements

Pâte de piment végétarien

"Une sauce des îles !"

pâte de piment végétarien

Cette pâte de piment végétarien peut être utilisée comme condiment, comme accompagnement ou comme sauce. Sur une tartine de chèvre frais, en mélangeant à du lait de coco pour une sauce de pâte, pour garnir un burger des îles… On peut l’utiliser de toutes sortes de façon différentes. Ce mélange m’a été directement inspiré par ma visite sur ce blog. Son goût est celui de la pâte de piment scotch bonnet (piment antillais) mais sans en avoir le piquant. C’est une jolie façon de voyager dans les îles et en plus c’est une recette toute simple à faire. Mon amie Marie m’avait rapporté très gentiment ces piments de son île de Saint-Barthélémy où il est consommé avec ferveur. J’ai voulu le présenter de façon à ce que vous puissiez l’utiliser de toutes sortes de façons. Il peut aussi s’utiliser cru dans les salades et ses petites pointes de rouge sont d’un plus bel effet dans une assiette ! Si la cuisine des Caraïbes vous intéresse cliquer ici.



Ingrédients


facile parts


  • 150 g de piments végétariens

  • 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

  • 1 échalote

  • 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique

  • 1 pincée de sel fin



Étape par Étape


6 étapes    Prép 10min | Cuisson 10min

Print Friendly, PDF & Email



1 Voici tout d’abord à quoi ils ressemblent ces petits piments ! De façon à ce que vous puissiez les reconnaitre. Mais pour les tester si vous n’êtes pas sûr de vous allez-y doucement… Si jamais vous confondiez… 😉

2 Ciseler finement une échalote avec une cuillère à soupe d’huile d’olive et commencer à faire revenir doucement les dés d’échalote à feu doux.

3 Laver les piments végétariens, couper à la base du pédoncule pour l’écarter puis mettre à cuire avec l’échalote pendant environ 10 minutes à feu moyen pour qu’ils s’attendrissent. Il faut remuer souvent.

4 Ajouter 2 cuillères à soupe de vinaigre balsamique et éteindre le feu.

5 Verser le contenu de la poêle dans un petit mixer avec une pincée de sel fin et réduire le tout en purée.

pate-de-piment-vegetarien6 Conserver au frais jusqu’au moment de servir recouverte d’un film alimentaire ou dans un petit pot fermé. Elle peut rester 2-3 jours au réfrigérateur mais plus vite elle sera consommée meilleure elle sera. Après c’est votre imagination qui va prendre le relais !


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

14 Commentaires

  1. Le nom de « piment végétarien » m’a toujours intrigué !
    Ce condiment/accompagnement/sauce m’a l’air bien bon et si en plus ça ne pique, c’est parfait. J’aime beaucoup l’épicé et un moins le pimenté.

    • J’ai expliqué dans les commentaires pour « végétarien » 🙂 c’est vrai qu’épicé ça veut pas dire piquant !! Tu as raison.

  2. J’adore ces piments, le goût sans le feu.
    Le plus dur, c’est d’en trouver… Mais la prochaine, fois, j’en prends un stock et je fais ta pâte de piment !!
    Bisous ma Sophie

    • Ce que j’aime avec cette pâte c’est qu’on peut l’utiliser de centaines de façons différentes et toujours avec ce petit goût si spécial et inimitable du piment mais sans son feu… bisous ma belle

  3. Ils sont tout beaux tes petits piments. Je ne sais pas si j’aimerais ou pas. Pas sûr, je n’aime pas trop ce qui est fort. Et quand je dis cela, je pense à ma belle soeur réunionnaise qui dit que les piments, ce n’est pas fort mais que notre moutarde oui…Tout est question d’habitude. Je suis sure par contre que ton pâté de piment plaira à plein de monde et moi, je reviens demain pour une double part. Ah non, ne me dis pas que je suis puni parce que je passe mon tour :-PPP
    Gros bisous Copine 🙂

  4. Je ne comprends pas bien ma sophie. il y a des piments qui ne sont pas végétariens ? C’est à priori leur nom , c’est curieux.. Je pense que je n’oserais pas me lancer car j’aurais trop peur du feu ! Tu es plus courageuse et tu as fait là quelque chose qui me plait beaucoup ! merci sophie ! gros bisous

    • Coucou chère Claudine, On rapporte que le nom proviendrait d’une période de famine en Martinique : les martiniquais avaient l’habitude de consommer des piments forts (comme le Bonda man Jak) avec leurs plats de viande. Ils se sont rendu compte que ces derniers étaient bien moins digestes sans les protéines de la viande ou du poisson. Ils ont alors lorgné vers les habitudes alimentaires de habitants végétariens de l’île. Ceux-ci consommaient un tout autre piment, pas fort, mais qui donnait autant de goût à leurs préparations de légumes que le Bonda man Jak en donnait aux préparations carnées.
      D’où le surnom de Piment végétarien. C’est un piment moins fort que le piment d’Espelette puisqu’IL NE PIQUE ABSOLUMENT PAS. Si tu le rencontres tu auras le goût du piment sans le piquant ! Bisous ma belle

  5. Je me demande si ce n’est pas la variété que j’ai dans mon jardin mais comme je les ai acheté en Allemagne, comment savoir ? Je vais peut-être tester ta super idée de recette….miam…je crois que je vais aimer ! bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge