Omelette aux truffes et croûtons

"Rapide, excellente"

omelette aux truffes et croûton

Avec cette omelette aux truffes et croûtons je termine mon petit pot de lamelles de truffes, fallait pas qu’il se perde quand même. Il m’avait bien servi pour faire une sauce aux truffes qui accompagnait des raviolis et il m’en restait un peu au fond du pot. Je les ai utilisées comme ça mais je ne donnerai pas la marque de ces lamelles, elles n’avaient pas beaucoup de goût et ce qu’on demande à ces champignons c’est quand même d’être très parfumés. Certaines personnes n’aiment pas son odeur, comme moi quand j’étais petite, mais j’étais petite 😉 maintenant j’aime beaucoup. Je ne sais pas très bien si j’ai gagné au change dans l’histoire 😉 J’essaie de vous expliquer ici pas à pas la recette, finalement ce qui compte ici c’est plutôt la technique de l’omelette. Je l’ai vue ainsi faite par Philippe Etchebest dans un petit film et j’ai tenté de reproduire…



Ingrédients


facile 1 parts


Pour l'omelette

  • 3 œufs

  • 1 cuillère à café d'huile neutre pour cuisson

  • 5-10 g de truffes (ici lamelles)

  • Sel et poivre au goût

Pour les croûtons

  • 2 tranches de pain de mie

  • 10 g de beurre

  • 1 cuillère à café d'huile neutre pour cuisson



Étape par Étape


7 étapes    Prép 10min | Cuisson 10min

Print Friendly, PDF & Email



1 Ôter la croûte de deux tranches de pain de mie puis les couper en petits cubes. J’ai pris ici du pain de mie complet aux graines.

2 Faire fondre à feu doux le beurre dans l’huile neutre pour cuisson et y verser ensuite les croûtons, les remuer souvent.

3 L’important est de les cuire à feu doux pour que toute l’humidité contenue dans le pain s’évapore et qu’ils deviennent totalement croustillants mais sans brûler. A surveiller attentivement donc…

4 Une fois les croûtons bien dorés, laver soigneusement la poêle et l’essuyer puis battre les œufs avec une pincée de sel dans un bol. Et du poivre également…

5 Faire tout d’abord bien chauffer la poêle, sans rien dedans, puis quand elle est chaude y ajouter un peu d’huile neutre pour cuisson et les lamelles de truffes en remuant pendant 1 minute.

6 Verser les œufs battus et là je n’ai pas pu prendre de photo, avec la main gauche ne pas cesser de remuer la poêle et avec la droite remuer la préparation sans arrêt et rapidement. La cuisson en poêle chaude prend à peu près une minute !

7 Ramasser tout les œufs devenus mousseux sur le bord de la poêle et verser dans l’assiette en retournant la poêle dessus, ainsi on présente le côté réguler de l’omelette. Servir aussitôt accompagnée des croûtons croustillants.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

17 Commentaires

  1. Ben moi, j’ai découvert la truffe à 30 ans passé. Je viens d’un milieu où les seuls champignons que nous consommions étaient les champignons de Paris (que j’adore toujours, pas une semaine passée sans que j’en achète au marché).
    Concernant l’omelette, je ne sais toujours pas la faire alors je fais une version au four… Il faut dire que je ne cuisine pas beaucoup les oeufs seuls. Dans une tarte ou un cake salés et en pâtisserie, oui pas de problème mais pour le reste c’est vraiment pas ça… Il faudrait que je me penche sur le sujet, au moins pour ma culture culinaire ^^
    Ta petite assiette est bien appétissante, ça c’est sûr !!

    • Je crois que la première fois que j’en ai goûté c’était à 51 ans… tu vois ! Je connaissais bien les cèpes pour les avoir ramassés dans la forêt, les girolles ou les trompettes de la mort pour les mêmes raisons et parfois des champignons de Paris aussi. La truffe a un parfum vraiment vraiment particulier, on peut ne pas aimer aussi ! Je pense qu’il faut avoir un palais mature pour apprécier 😉

    • Bon lundi pascal Guy, profite bien de cette journée, j’aime bien les omelettes car selon ce que tu mets dedans ça change du tout au tout. bisous

  2. Ah des truffes j’adore. Il faut si possible les acheter fraiches et les voir car toutes ne se valent pas mais ce n’est pas tous les quatre matins. Quand on va en Italie l’été, on en achète régulièrement à pas très cher et on se régale vraiment. Donc évidemment elle me fait envie ta recette Sophie
    Gros bisous

    • Coucou Martine,
      je pense que tu as absolument raison, moi j’ai acheté dans un petit pot et franchement bof. Autant certaines huiles sont bien parfumées autant là, en lamelles j’ai été bien déçue. Bon faut dire que j’avais choisi un tout petit pot à prix raisonnable et peut-être que quand on aborde ce type de produit la raison ne doit plus être de mise ? Bisous Martine et bon week-end 🙂

  3. Je n’ai jamais goûté mais ce doit être quelque chose la truffe dans une omelette ! je t’envie d’avoir pu faire ce plat ! je me régalerais à coup sûr ! merci sophie ! gros bisous

    • J’avais acheté un petit pot de truffes en lamelles et je l’ai terminé ainsi. Je cuisine peu ce champignon mais c’est vrai que c’est agréable. Gros bisous ma belle

    • Oui on se ressemble pour ça, fans d’oeufs ! Je viens justement d’en faire une pour la fête nationale d’Israël aujourd’hui ! Tu vois…Gros bisous ma Patty

    • Coucou ma Delphine,
      c’est toujours mon plus grand souhait : qu’on se régale quand on vient chez moi 😉 Gros bisous ma douce

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge