Accueil Cuisiner pour la paix

Bol au frike (Arabie saoudite)

"يوم وطني سعيد للسعوديين"

Quand j’ai vu ce bol au frike sur un site arabe j’ai tout de suite eu envie de faire la recette. Merci à mon ami Walid pour la traduction ! C’est un petit délice. Il est présenté comme un mixte entre de la cuisine arabe et de la cuisine internationale, et je ne vais pas vous raconter des craques en vous disant que c’est une recette typique de ce pays qu’on ne trouve pas ailleurs 😉 Mais l’ayant trouvé sur un site arabe, c’est une recette qui se situe dans leurs goûts (et les miens, c’est absolument délicieux…). Le frike c’est du blé vert et fumé qu’on retrouve traditionnellement dans les soupes comme la chorba. Imaginez un goût entre le maïs et le blé avec un petit côté de thé matcha et vous y êtes. Pas facile de dire un goût… Vous pouvez trouver le frike dans les épiceries orientales ou bien sur Web. Parfois on peut aussi le trouver dans les boutiques bios, mais pas celles de mon quartier 😉 Si vous n’en trouvez pas, vous pourrez toujours le remplacer par des grains de blé ou d’orge mondé, et à la limite avec du riz complet. Ce bol est végétarien (si vous le voulez vegan remplacer le miel par sirop d’érable ou du sirop d’agave), sans lactose. Le frike est du blé, il contient donc du gluten mais à dose bien moindre que le blé à maturité.



Ingrédients


facile 2 parts


Pour le bol

  • 110 g de frike cru

  • 1 avocat

  • 1 patate douce

  • 6 cuillères à soupe de pois chiches

  • 4 grosses feuilles de chou vert

  • 20 g de ghee ou 1 cuillère à soupe d'huile d'olive

Pour la sauce

  • 1 citron (jus)

  • 2 cuillères à soupe de tahine

  • 1 cuillère à soupe de miel liquide

  • 1/2 cuillère à café d'ail en poudre

  • 1/2 cuillère à café de piment de Cayenne

  • Sel et poivre au goût



Étape par Étape


14 étapes    Prép 15min | Cuisson 25min

Print Friendly, PDF & Email



1 Voici la boîte de frike que j’ai trouvé dans une épicerie orientale (je vous donne l’adresse : « Maya » 94 avenue de Clichy à Paris).

2 Voici une fois ouvert ce paquet à quoi il ressemble. Ici, il est entier mais souvent il est concassé.

3 Le faire tremper dans plusieurs eaux pour en enlever les impuretés, bien le rincer et le faire cuire dans deux fois son volume d’eau salée. Laisser refroidir et réserver.

4 Peler une patate douce, la couper en cubes et la faire cuire à la vapeur pendant environ 20 minutes. Les dés doivent devenir tendres. Laisser refroidir.

5 Laver 3 grosses feuilles de chou vert, ôter la grosse côte centrale, les rouler ensemble et les ciseler finement.

6 Faire fondre le ghee (beurre clarifié) comme ici ou une cuillère à soupe d’huile d’olive dans une poêle.

7 Y verser le chou ciselé et le faire sauter à feu vif sans arrêt pendant environ 6-8 minutes.

8 Verser le frike dans le fond du bol et ajouter la moitié du chou sauté.

9 Ajouter ensuite sur les deux bols : les pois chiches égouttés, le demi avocat pelé et des dés de patate douce.

10 Pour la sauce : verser le jus d’un citron dans un petit bol.

11 Puis y diluer une cuillère à soupe de miel liquide.

12 Ajouter les deux cuillères à soupe de tahine (pâte de sésame qu’on utilise beaucoup dans la cuisine orientale notamment dans le houmous).

13 Puis saler au goût et poivrer généreusement. Mélanger.

bol au frike14 Verser la sauce dans les bols. Servir frais et régalez vous !


Ce bol au frike a été cuisiné pour saluer les Saoudiens le jour de leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix. Si la cuisine de ce pays vous intéresse je vous invite à cliquer ici. Cuisiner pour la paix est une association sans but lucratif dont l’idée est de permettre d’aller à la rencontre d’autres peuples en créant une expérience commune à travers le sens du goût. C’est une façon de ressentir l’esprit d’un peuple à partir de sa culture gastronomique de façon amicale et gourmande.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

14 Commentaires

  1. La cuisine d’Arabie saoudite est très peu connue en France. Mais cette recette est vraiment appétissante. Je ne connais pas le frike mais je serai curieuse d’y goûter.

    • Coucou Marion,
      le frike c’est du blé vert fumé et vraiment c’est très bon, tu vois, un peu le goût du riz complet mâtiné de maïs frais avec une pointe de parfum de thé matcha. C’est si difficile de dire une saveur ou un parfum. Bisous Marion

    • Merci beaucoup Chantal pour votre si gentil message ! Si vous rapportez du frike dans vos valises sachez que bientôt je vais publier une recette extraordinaire avec cet ingrédient. Gardez-en au moins un bol sous le coude car là ça va être grandiose 😉 Belle journée à vous

    • Mais non, non, ne soyons pas sérieux et prenons toutes les occasions pour sourire 😉 Évidemment que je pense comme toi 😉 Sinon, avec un sérieux de pape je peux t’affirmer que ce bol est un délice 🙂 Bisous ma Rita

    • Coucou ma Delphine,
      je suis heureuse que ce petit assemblage trouvé sur un site arabe te plaise ! Je discutais hier avec une amie et on s’étonnait de tant de gourmandises à travers la planète 😉 Gros bisous ma belle

  2. Tu découvres plein de produits ce qui m’épate complètement 🙂 J’aurais été bien en peine de trouver du frike 😛
    Peut être que dans six mois, on saura tous ce que c’est comme à un moment, le chou kale ou autre chose 🙂
    En tous les cas, ça donne une très belle assiette gourmande
    Gros bisous Sophie

    • C’était top ce bol, quand j’ai vu la photo du plat j’ai tout de suite téléphoné à mon ami pour qu’il me traduise la recette pour pouvoir la partager avec vous. C’est vraiment délicieux. Bisous copine

    • Coucou Muriel,
      je suis ravie de te montrer un nouvel ingrédient, avec le type de cuisine que tu présentes, je suis sûre que tu en ferais des merveilles ! Bonne semaine à toi 🙂

  3. Ce bol me fait un peu penser au Buddha bowl. C’est super de découvrir de nouveaux ingrédients, on se laisse surprendre, parfois on est déçu mais souvent, comme pour ce frike, on se régale ! Bon dimanche ma Sophie, gros bisous

    • Coucou ma Laurence,
      depuis que je cuisine des légumes et que je me spécialise un peu dans les végétaux je peux dire qu’il n’y a pas de mauvais ingrédients dans le sens où on peut aimer ou pas mais souvent quand on n’aime pas c’est qu’on a pas le bon mode d’emploi pour préparer 🙂 Il y a des légumes que je détestais et depuis que je sais les cuisiner je les aime. Et parfois un ingrédient me résiste comme le céleri rave que je détestais et en fait depuis que j’en ai fait des frites (c’est trooooooop bon !) avec, je l’aime bien ! Gros bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge