Accueil Cuisiner pour la paix

Soupe de tamarin aux crevettes – Shrimp sinigang (Palaos)

"Happy national holiday to the paluans"

soupe de tamarin aux crevettes

Voici la soupe de tamarin aux crevettes qu’on cuisine à Palaos. Palaos ce sont de petites îles au large des Philippines et il m’a été très difficile de trouver à nouveau une recette cette année, je l’ai trouvée ici. Je ne vous la présente que pour la curiosité car je pense que nos palais occidentaux ont du mal avec ces saveurs particulières. Pour une recette qui fait voyager les papilles c’est vraiment une recette qui fait voyager ! Le truc en plus c’est que la recette est sans gluten, sans lactose, sans caséine et très légère, mais bon le goût en est vraiment très très particulier ! Si vous aimez les aventures foncez, mais je vous aurais prévenu : ce sont des goûts totalement inhabituels pour nous ! J’ai remplacé les liserons d’eau de la recette initiale par des épinards qui en sont très proches en goût.



Ingrédients


facile 4 parts


  • 500 g de crevettes crues entières

  • 1 oignon

  • 3 tomates

  • 2 taros

  • 1 patate douce blanche

  • 1 bouquet de liserons d'eau (ici épinards frais)

  • 10 gombos (ou okras)

  • 1 grosse poignée de tamarins

  • Sauce Nuoc mam

  • 1,5 l d'eau



Étape par Étape


13 étapes    Prép 15min | Cuisson 30min

Print Friendly, PDF & Email



1 Ôter la coque des tamarins.

2 Puis verser de l’eau bouillante dessus et laisser mariner ainsi pendant 30 minutes.

3 Ôter les noyaux noirs qui se trouvent au centre des gousses et passer l’eau avec les tamarins dénoyautés au mixer jusqu’à obtenir une pâte assez liquide.

4 Pendant ce temps peler les taros et la patate douce, comme vous pouvez voir ici j’ai utilisé des gants pour ne pas avoir la réaction que j’ai eu la dernière fois que j’ai voulu cuisiner du taro (ou son autre nom dachine).

5 Peler un oignon et l’émincer.

6 Laver les gombos, couper la base et le bout (trop riche en fibres). Puis les tailler en biseau.

7 Verser les oignons dans l’huile avec la pâte de tamarin.

8 Ajouter les gombos biseautés.

9 Couper les antennes et les pattes des crevettes qui n’apportent pas de goût à la soupe. Puis verser les crevettes dans la soupe. Ajouter l’eau.

10 Verser les morceaux de taro et de patate douce dans le bouillon et laisser cuire pendant 20 minutes.

11 Assaisonner avec le nuoc mam.

12 Puis ajouter les épinard frais bien lavés.

13 Et les tomates lavées et coupées en morceaux. Laisser cuire encore 5 minutes et servir bien chaud.


Cette recette a été réalisée pour saluer les habitants de Palaos avec Cuisiner pour la paix. Palaos se trouvent en Indonésie près des Philippines. Cuisiner pour la paix est une association sans but lucratif qui vous propose de vous intéresser à la cuisine des autres pays et à leur culture culinaire (et autres) en cuisinant un plat de chez eux le jour de leur fête nationale (de préférence). Cette invitation est lancée à tous, blogueurs et non blogueurs.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


10 Commentaires

    • Moi je peux pas renoncer. En fait je crois que je ne renonce jamais et pour rien, je suis une vraie tête de mule. Gros bisous ma belle

  1. Je pense que je devrais aimer. Ce sont des saveurs qui me plaisent. J’ai eu l’occasion de goûter du liseron d’eau au Vietnam c’est tout à fait délicieux. Bisous ma Sophie tu t’es encore surpassée pour réaliser cette recette

    • Que tu es gentille 🙂 c’est mon dernier tour du monde je pense car après il faudrait que je me déplace là-bas pour voir ce qu’ils font en cuisine !! Impossible de trouver des recettes de chez eux et la soupe de pipistrelle ne me tente pas beaucoup. Gros bisous ma Jackie

  2. Comme Claudine, je crois que j’aurais du mal à rassembler déjà les ingrédients. Heureusement que tu habites Paris pour faire une cuisine aussi diversifiée. J’aime ton côté opiniatre 🙂 J’ai le même mais sur le local 🙂
    Gros bisous ma Copine 🙂 <3

    • Ce que j’avais le plus de mal à faire avec cette recette c’est de la trouver. Parfois c’est vraiment difficile les tours du monde ! Bisous ma belle

    • Oui il a un goût que je n’avais jamais rencontré auparavant, c’est un vrai voyage que ce plat mais un voyage trop étrange pour moi… Au moins j’ai tenté, c’est ce que je me dis. Gros bisous ma Rita et merci de suivre ainsi mon travail bien que je sois tellement occupée que je n’arrive pas à rendre la pareille, pardonne moi !

  3. Oui eh bien ce n’est pas par chez moi que je pourrais trouver ce style d’ingrédients ! enfin si les crevettes mais seules ce ne serait pas du tout pareil ! Bravo pour ta persévérance à trouver ces plats et surtout les ingrédients après pour les réaliser ! gros bisous

    • Oui il te manquerait pas mal d’ingrédients sur ce coup-là. J’essaie toujours de trouver des recettes avec des ingrédients possibles mais parfois il y a si peu de recettes de certains pays que je suis obligée de donner dans l’exotique ! Bisous chère Claudine

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge