Accueil Santé Recettes sans gluten

Confiture de reines-claudes

"Toute simple à faire !"

La confiture de reines-claudes est l’une de mes préférées et grâce au joli cadeau d’un gros paquet de ces fruits de mon amie Delphine j’ai pu refaire cette douceur de mon enfance. Je l’ai faite telle que ma maman la fait : le même poids de sucre et de fruits. Elle fait toujours comme ça ! Je n’ai pas voulu ajouter de parfum supplémentaire du type vanille, zeste de citron, cannelle ou autre parce que ces fruits étaient une merveille par eux-mêmes ! Je voulais retrouver le goût du fruit sur une tartine et non une élaboration de mes sens. Quand les produits sont bons il faut tenter de conserver au mieux leurs saveurs et leurs parfums d’origine. La confiture est une méthode ancestrale de conservation des fruits, l’adjonction de sucre permet de conserver les fruits jusqu’à la prochaine saison. Si on ne la sucre pas suffisamment les fruits ne se conservent pas et cela fermente ou bien s’abîme rapidement.  Je l’ai dégustée sur un gâteau brioché à la fleur d’oranger très facile à faire que je vous présente ici.



Ingrédients


facile parts


  • Peser les fruits dénoyautés

  • Même poids en sucre



Étape par Étape


5 étapes    Prép 10min | Cuisson 30min

Print Friendly, PDF & Email



1 Laver les reines-claudes, les couper en deux et ôter les noyaux. Les peser.

2 Les verser dans une grande casserole avec le même poids en sucre en poudre et mettre à cuire sur feu moyen. L’idéal si vous avez un gros volume de fruits est la bassine en cuivre qu’utilisait nos grand-mères.

3 Ajouter un jus de citron, le citron n’est pas là pour apporter du goût mais plutôt pour éviter que le sucre ne cristallise par la suite.

4 Ôter la mousse qui se forme au dessus de la préparation au fur et à mesure avec une écumoire.

confiture de reines-claudes5 Ébouillanter des pots de confiture, les remplir de la confiture brûlante, fermer les pots en faisant bien attention 1/ de ne pas vous brûler 2/ de bien des fermer. Et les retourner aussitôt à l’envers. La chaleur va permettre de stériliser le pot et va chasser l’air. Les laisser refroidir totalement avant de les retourner en l’endroit.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

8 Commentaires

  1. Ah nos madeleines, comme je te comprends ma Sophie. C’est tellement agréable de retrouver un parfum d’enfance qui nous replonge un moment dans une période quasi oubliée qui ne demande qu’à réemerger.
    Tu as eu bien raison de profiter des prunes de Delphine ainsi.
    Gros bisous ma Sophie, j’espère que tu vas bien <3

    • Oui un jour une amie de maman m’a dit, sent bien cette odeur de café et de pain grillé, ça sent la maison heureuse… ça m’a marqué au fer rouge cette phrase. Bisous copine

      • C’est vrai que le sentiment de bonheur tient souvent à des odeurs simples. J’aime beaucoup le livre de Philippe Delerm « la première gorgée de bière  » où on se remémore des touts petits plaisirs tout simples qui nous ont marquées et qui font le plaisir au quotidien. Je crois que c’est cela le bonheur moi 🙂 Bisous Copine

        • Je l’ai lu aussi, offert par un ami, quand je fumais je pensais toujours à ma première cigarette à ce livre. La première bouchée, le premier geste… Gros bisous copine

  2. N’ayant pas de verger, je fais très rarement des confitures pourtant maison elles sont tellement bonnes ! Je ne crois pas d’ailleurs avoir déjà goûté à la confiture de reines-claudes, j’adore ce fruit cru alors en confiture j’imagine que ça doit être délicieux ! Surtout la consistance que tu as faite et complètement comme j’aime, avec encore des morceaux de fruits ! Ta photo avec la confiture sur la brioche me donne faim, c’est horrible parce que je n’ai rien de tel chez moi… Bonne soirée ma Sophie, gros bisous

    • J’ai eu beaucoup de chance cette année avec Delphine 🙂 Il faudrait que tu la rencontres, c’est un amour… entre amours vous devriez vous entendre ! Gros bisous ma belle

    • Tu sais que je l’ai goûtée une fois finie, je me suis dit : y a pas moyen, avec de bons ingrédients on fait de bonnes choses, c’est là le principal ! Bisous ma Delphine et merci 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge