Accueil Cuisiner pour la paix

Bol végétarien équatorien (Équateur)

"Feliz día nacional para ecuatorianos"

J’adore tomber sur ce que j’appelle des bols dans mes recherches du monde alors forcément quand j’ai vu ce bol végétarien équatorien j’ai craqué. Un bol pour moi, c’est un bol ou une assiette composés de tas de petites préparations culinaires complémentaires et savoureuses. Le palais comme la santé y trouvent leur comptent ! Ici ce bol (qui s’appelle dans la langue du pays : Menestra de porotos) se compose de tomate, d’avocat et d’oignon rouge, d’un ragoût de haricots blancs (cela peut aussi être de lentilles), de banane plantain frite et rondelles de piment, de riz et d’un œuf au plat, parsemé de coriandre fraîche. C’est un petit régal que j’ai vraiment beaucoup apprécié et que je suis heureuse de partager aujourd’hui avec vous. J’ai utilisé des haricots de Soissons que j’ai eu beaucoup de mal à faire cuire, mais ils ont cédé, c’était des durs à cuire 😉  Vous pouvez utiliser un bocal de haricots blancs cela vous fera zapper les heures de trempage et de cuisson des haricots blancs secs…



Ingrédients


facile 2 parts


Pour le ragoût

  • 1 gros oignon

  • 3 tomates ou 400 g de sauce tomate

  • 1 gousse d'ail

  • 200 g de haricots secs ou 1 bocal

  • 1 bouillon Kub

  • Piment (au goût)

  • 1/2 cuillère à café de roucou (ou paprika)

  • 1/2 cuillère à café de cumin

  • Sel au goût

Pour les accompagnements

  • 1 avocat

  • 1 tomate

  • 1 banane plantain

  • 1 piment

  • 1/8 d'oignon rouge

  • 8 brins de coriandre fraîche

  • 2 œufs

  • 1 verre de riz (cru)

  • Sel au goût

  • Poivre du moulin

  • 2 cuillères à soupe d'huile neutre pour cuisson



Étape par Étape


13 étapes    Prép 20min | Cuisson 3h

Print Friendly, PDF & Email



1 Faire tremper depuis la veille les haricots blancs secs puis les rincer.

2 Les faire cuire une heure, départ à l’eau froide, sans sel, jusqu’à ce qu’ils soient cuits au 3/4 (encore un peu fermes). Là je suis tombée sur des vieux haricots et ça a pris énormément de temps de les cuire !

3 Ciseler un oignon finement. Le faire cuire avec l’huile d’olive à feu doux-moyen en remuant souvent pendant environ 5-8 minutes.

4 Puis râper une gousse d’ail frais sur l’oignon qui commence à dorer.

5 Ajouter 3 tomates concassées et pelées ou bien 400 g d’une sauce tomate maison (ici surgelée) et laisser revenir jusqu’à ce que la chair des tomates se défassent à la cuisson, cela prend environ 5 minutes. Remuer souvent.

6 Ajouter alors les haricots blancs, éventuellement du piment si vous aimez ça, au goût, de l’eau jusqu’à la limite des légumes et laisser cuire doucement pendant 2 heures.

7 Ne pas oublier d’ajouter du roucou (poudre rouge pouvant être remplacée par du paprika) et des graines de cumin.

8 Le ragoût de haricots blancs est prêt, il suffit juste de le parsemer de coriandre fraîche ciselée.

9 Pour continuer le bol couper une banane plantain pelée, en biseau. Faire cuire le riz blanc (1 mesure de riz pour 2 mesures d’eau) à feu doux et à couvert dans l’eau salée. Il sera cuit quand toute l’eau sera absorbée.

10 Les faire dorer de chaque côté sur un fond d’huile neutre pour cuisson dans une poêle. Attention ça dore assez vite ! Puis les égoutter sur du papier absorbant.

11 Couper l’avocat en deux et couper les demi fruits en tranches. Laver la tomate et la couper en tranches également et ciseler finement un peu d’oignon rouge.

12 Faire cuire l’œuf au plat, le saler et le poivrer légèrement.

bol végétarien équatorien13 Disposer toutes les préparations joliment sur une assiette en ajoutant sur les rondelles de bananes du piment frais si vous aimez cela et des feuilles de coriandre fraîche un peu partout. Servir les bananes, le riz, l’œuf et le ragoût chauds et l’avocat, la tomate, la coriandre, le piment et l’oignon rouge froids.


Ce bol végétarien équatorien a été réalisé pour saluer les Équatoriens le jour de leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix. Si la cuisine de ce pays vous intéresse, je vous invite à cliquer ici. Je n’avais pas regardé ce que j’avais déjà cuisiné lors de mes anciens tours du monde pour ce pas et en vérifiant je m’aperçois qu’on y mange drôlement bien 😉Cuisiner pour la paix souhaite faire se rencontrer l’humanité à partir l’expérience commune des repas et du goût. Une façon de diffuser la culture d’autres pays et de ressentir les sensations d’autres êtres humains à travers la planète, pour un tout petit peu mieux les comprendre !


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


8 Commentaires

  1. J’ai toujours hésité à manger des bananes en version salée mais ton bol est tellement beau que je vais tester. Peut-être ferai-je dans la facilité avec des haricots blancs natures en boîte (hihi)…..merci à toi ma Sophie. Bises

    • Coucou ma Rita,il s’agit ici d’une banane plantain, elles tiennent mieux à la cuisson, d’ailleurs elles ne peuvent être mangées que cuites sinon elles sont impossibles à digérer. Plus tu les prends jaunes plus elles seront sucrées et plus elles seront vertes plus elles ressembleront à des légumes. Bisous ma belle

  2. Il est vrai que ce type d’assiette est un repas complet ! manque juste un peu de fromage pour moi ! C’est top par contre d’y avoir ajouté des fruits, il faudra que j’y pense !! Merci ma sophie ! gros bisous

    • Coucou ma Chère Claudine,
      en Amérique du sud on cuisine beaucoup la banane plantain comme on cuisine des légumes, cela apporte beaucoup d’originalité aux plats !
      Belle journée à toi, gros bisous

    • Je te comprends, c’est si agaçant, j’ai ai perdu plusieurs sur mon site et c’est extrêmement énervant ! Gros bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge