Accueil Cuisiner pour la paix

Bibimbap végétarien – Riz aux légumes (Corée)

"Un régal réconfortant"

Le bibimbap est avec le bulgogi (barbecue coréen) le plat emblématique coréen. Il s’agit d’un lit de riz qu’on recouvre de toutes sortes de légumes cuits chacun séparément. Il varie d’un restaurant à l’autre selon les légumes choisis. En Corée il y a par exemple énormément de variétés de champignons qu’on ne voit pas en France, de toutes formes. Le bibimpab traditionnel contient une cuillère à soupe de viande de bœuf hachée et cuite que vous ne trouverez pas dans celui-ci qui est végétarien. La recette m’a été donnée par une dame coréenne Mrs Kang. En fait chaque légume est cuit avec  les mêmes ingrédients : une cuillère à soupe d’huile de sésame, une gousse d’ail hachée et une cuillère à café de sauce soja en fin de cuisson de chacun des légumes. Pareil pour tous sauf pour les algues séchées ! Ici j’ai mis des épinards, des filaments de carotte, des filaments de courgette, des algues nori en paillettes, un œuf, de l’aubergine émincée finement et des cèpes. Pour assaisonner le tout une cuillère à soupe de gochujang. Le gochujang est une pâte assez épaisse faite avec du piment, de l’ail et légèrement sucrée, vous pouvez la voir ici dans la cuillère. Elle est typiquement associée à ce plat. Le bibimbap se mange à la cuillère.



Ingrédients


facile 2 parts


  • 2 tasses de riz cuit

  • 1/2 carotte

  • 1/3 de courgette

  • 1/4 d'aubergine

  • 4 petits cèpes

  • 150 g d'épinards frais

  • 2 œufs

  • 4 demi cuillères à café de sauce soja claire

  • 5 cuillère à soupe d'huile de sésame

  • 1 grosse cuillère à soupe de graines de sésame grillées

  • 4 gousses d'ail

  • 2 grosses cuillères à soupe d'algue nori en paillettes

  • Gochujang au goût (facultatif)



Étape par Étape


14 étapes    Prép 75min | Cuisson 40min

Print Friendly, PDF & Email



1 Je vous présente la manière de faire de façon détaillée pour les champignons (ici des cèpes) mais ensuite vous faite la même chose avec chacun des légumes. Il faut vider la poêle, sans la nettoyer, à chaque légume différent. Hacher une gousse d’ail.

2 Verser une cuillère à soupe d’huile de sésame dans la poêle.

3 Nettoyer le légume choisi, ici des cèpes et les couper en petits morceaux.

4 Faire chauffer l’huile de sésame avec l’ail pendant une minute, cela lui enlève son odeur en partie. Pas de bibimbap sans ail c’est impossible, les Coréens sont de grands consommateurs d’ail.

5 Puis ajouter les champignons et les faire revenir jusqu’à ce qu’ils soient cuits.

6 Quand le légume est cuit, lui ajouter un peu de sauce soja pour le saler et le réserver dans une assiette.

7 Faire de même avec l’aubergine.

8 Peler carotte et courgette et les râper avec les gros trous d’une râpe ou les couper en filaments un peu épais. Faire de même. Là j’ai fait cuire les deux en même temps. Pas trop longtemps pour qu’ils gardent un peu de texture.

9 Faire de même avec les épinards : huile de sésame, ail haché, épinards bien lavés. Mettre de côté.

10 Disposer du riz cuit et bien chaud au fond d’un bol ou d’une assiette creuse.

11 Répartir dessus les épinards, cèpes, carottes et courgettes, aubergine et nori en paillettes (algues séchées).

12 Mettre du gochujang à disposition, chacun prélevant ce qu’il veut de sauce pour pimenter son plat (ou non).

bibimbap13 Enfin poser dessus l’œuf au plat. Le bibimbap se sert ainsi (sauce à part pas comme j’ai fait ici pour vous montrer). Parsemer de graines de sésame grillées.

14 Chaque personne ensuite mélange son bol de bibimbap avec ou sans la sauce pimentée. Si la cuisine coréenne vous intéresse je vous invite à cliquer ici.  


La cuisine coréenne est une belle cuisine d’hiver. Il ne faut oublier que là-bas les hivers sont sibériens !  Cette recette participe au Tour du monde du Père Noël un défi pour le mois de décembre 2018 du site recettes.depour l’Autriche.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

12 Commentaires

    • Plus le temps avance et plus je trouve de charmes aux légumes. Petite j’aimais les frites, maintenant j’ai tant de choses bien meilleures que ça !! lol

    • Merci Martine 🙂 J’aime tant ce plat et ne l’avait jamais partagé avec vous, c’est dingue quand même… on oublie parfois les évidences…

    • Coucou ma Cata, c’est un plat qui réchauffe et que j’adore ! Mrs Kang était une dame si gentille et grâce à elle je sais maintenant faire un bibimbap. Il y a dans la vie des rencontres parfois étonnantes ! Gros bisous

  1. Oh j’en ai fait une fois que je t’ai dédié. J’avais beaucoup aimé. La version végétarienne me plait et sera probablement dans nos assiettes quand Karl sera là 🙂 Merci pour cette belle idée Copine

    • Coucou copine,
      je me souviens parfaitement du plat que tu avais fait pour saluer les Coréens le jour de leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix ! Cela m’a rappelé que j’avais la recette à présenter sur mon blog un jour et comme il y avait le Noël autour du monde c’était une belle occasion. Pour une fois je refais une recette d’un pays en sachant exactement le goût que cela doit avoir ! J’en ai tellement mangé là-bas… Gros bisous copine

  2. Avec toi Le père Noël va très loin pour effectuer son tour tu monde ! Une belle recette de corée qui se compose de produits bien gourmands. C’est comme la ratatouille alors ? pour que ce soit meilleur il faut tout faire cuire à part !! Bravo Sophie !! moi je resterais en Europe ! gros bisous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge