Accueil Cuisiner pour la paix

Bajiyos (Djibouti) – Beignets de légumes sans gluten

"Joyeuse fête nationale aux djiboutiens"

Beignets de légumes sans gluten

Cette recette des beignets de légumes sans gluten ont été réalisés pour saluer les Djiboutiens avec Cuisiner pour la paix : aujourd’hui le 27 juin c’est la fête nationale de Djibouti, les plus de 800 mille Djiboutiens célèbrent ce jour-là leur indépendance vis-à-vis de la France (1977). La capitale est Djibouti, les langues parlées sont le français et l’arabe. Le pays est chaud et désertique, il se situe tout en bas de la mer Rouge sur le côté africain. Le khat est une drogue douce très consommée par les hommes et à partir de 13h l’activité sociale est relativement réduite à cause de la somnolence provoquée par cette drogue. Vous pouvez vous aussi saluer les habitants d’un pays le jour de sa fête nationale, ici se trouve le calendrier des futures fêtes.



Ingrédients


moyen 6 parts


  • 1 petit concombre bio

  • 1 petite courgette bio

  • 1 pomme de terre plutôt longue

  • 1 gros oignon

  • 60 g de farine de riz

  • 160 g de farine de pois chiches

  • 1/2 cuillère à café de graines de cumin

  • 1/2 cuillère à café de curcuma en poudre

  • Sel au goût

  • Huile neutre pour friture



Étape par Étape


16 étapes    Prép 25min | Cuisson 30min

Print Friendly, PDF & Email



Bajiyos 11 Verser dans un saladier ou un cul-de-poule la farine de riz.

Bajiyos 22 Verser ensuite la farine de pois chiches.

Bajiyos 33 Ajouter une demi cuillère à café de graines de cumin entières.

Bajiyos 44 Ainsi qu’une demi cuillère à café de curcuma.

Bajiyos 55 Mélanger à la spatule les ingrédients secs afin qu’ils soient bien homogènes.

Bajiyos 106 Verser un grand verre d’eau en délayant la pâte.

Bajiyos 117 Puis ajouter un second verre d’eau petit à petit jusqu’à obtenir une texture de pâte à crêpe un peu épaisse et qui nappe bien la cuillère.

Bajiyos 68 Peler, laver et couper une pomme de terre en tranche d’environ un demi centimètre.

Bajiyos 79 Peler un oignon et le couper en tranches pour obtenir des anneaux d’environ un demi à un centimètre de large.

Bajiyos 810 Laver une petite courgette soigneusement, de préférence bio pour éviter les pesticides, et la couper en rondelles d’environ un demi centimètre de large.

Bajiyos 911 Faire de même avec demi un concombre bio.

Bajiyos 1212 Plonger les légumes un à un dans la pâte avec les doigts.

Bajiyos 1313 Les ressortir de la pâte et les laisser s’égoutter du trop plein de pâte.

Bajiyos 1414 Les plonger dans un bain d’huile bouillante un à un.

Bajiyos 1515 Ne pas dépasser un certain nombre de légumes à la fois car il faut qu’ils aient la place de bien frire sans se coller. Le retourner à mi-cuisson.

Bajiyos 1616 Déposer les beignets sur une feuille de papier absorbant lorsqu’ils sont bien dorés. Faire ainsi pour tous les légumes. On peut réchauffer ces beignets ultérieurement pendant 15 minutes à four chaud, ils retrouveront leur croustillant.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


43 Commentaires

    • Sourire, contente qu’ils te plaisent ! Le fait de mettre des graines de cumin dans la pâte la rend beaucoup plus digeste, c’est marrant. Gros bisous ma Séverine

  1. Ils doivent être bien parfumés ces beignets avec le cumin et le curcuma, ce qui doit bien relever le goût de ces légumes. Cette recette est très plaisante, bien que je ne sois pas fan de friture chez moi, j’adorerai y goûter ! Bonne semaine à toi Sophie, gros bisous

    • Je comprends que les beignets ne sont pas les mets le plus digestes, quoi qu’ici avec les épices cela passe tout seul, ni les meilleurs pour la ligne : bon, là les épices ne changent rien à l’affaire. Mais moi j’adore la texture de ces petites choses mais j’évite d’en réaliser trop souvent, disons une fois par mois ou une fois tout les deux mois, ça va… Gros bisous Laurence 🙂

    • Oui le seul frein des beignets c’est la graisse dans laquelle ils cuisent parce que sinon c’est si bon ! Mais bon : nous sommes raisonnables, enfin, presque 😉 Gros bisous ma star

    • Alors n’hésite pas, c’était vraiment bon, juste il faut être nombreux… si on ne veut pas perdre sa ligne d’un coup ! Gros bisous

    • Avec plaisir Delphine, on utilise peu le concombre cuit dans nos contrées, mais c’est intéressant d’essayer. Gros bisous

    • Merci beaucoup Aurélie,
      la pâte de la tempura est plus légère et aérienne que celle-ci qui est plus dense, par contre elle a plus de goût grâce aux épices. Mais tu as raison ce sont des beignets de légumes comme peuvent l’être ceux de la tempura. Gros bisous ma belle

  2. Je me limite dans les beignets forcément à cause de la friture mais je suis toujours très tentée lorsque je vois des recettes comme celle-ci, bien que je n’ai pas de farine de pois chiche !! Bravo encore pour cette découverte ma Sophie ! gros bisous

    • Avec grand plaisir chère Claudine, c’est tellement bon la friture mais c’est vrai qu’il ne faut pas en abuser pour la santé. Ça croustille et c’est un vrai régal ! Gros bisous ma belle

    • Moi non plus je ne savais pas avant mais mes préférés sont ceux aux oignons 😉 Mais ça se mange si facilement ces petits trucs là !! Merci ma Cata pour ta visite et gros gros bisous

    • Hello ma Carole,
      c’est en effet une pâte assez parfumée notamment grâce aux graines de cumin, je crois qu’il existe des beignets un peu semblables en Inde avec de la farine de pois chiches. Gros bisous et merci de ta visite amicale 🙂

  3. Ayant séjourné plus de deux ans à Djibouti je découvre cette recette qui me semble plus éthiopienne que locale car le manque d’eau limite fortement le maraîchage. Ceci étant les beignets de légumes étaient réalisés avec une pate confectionnée avec du pain rassi trempé dans de l’eau, sorte de panade épaisse relevée d’épices divers où dominaient le cumin et là girofle, le poivre et le piment. Donc des beignets fort gras, délicieux mais difficiles à digérer avec 45° à l’ombre.
    Les langues usuelles du territoire sont les dialectes Afars, Issas, Somalie et Danakil attachés aux quatre peuplades de ce pays. L’arabe est l’idiome de là communauté yéménite.

    • Merci beaucoup Jean-Luc pour toutes ces informations très très intéressantes, pour pouvoir parler d’un pays, ne pouvant malheureusement pas m’y rendre, je fais mes recherches un peu partout sur la toile en lisant ce qu’on y dit du pays, mais bien évidemment rien ne peut remplacer la personne qui y a séjourné ! Alors un grand merci pour avoir partagé avec nous votre savoir. Lorsque je cherche une recette je la cherche dans la langue officielle du pays en question et j’ai eu beaucoup de mal à trouver une recette (sans viande puisque je n’en prépare plus avec de la viande) sur Djibouti, et j’ai trouvé celle-ci bien appétissante. En fait en tentant de reproduire les recettes des pays je n’invente rien, je me contente de « copier » le plus fidèlement possible celles que je trouve. Belle journée et bon week-end à vous. 🙂

    • Bonjour Assia,
      merci de ta visite 🙂 Je suis heureuse de t’avoir fait découvrir cette recette, cela ressemble un peu aux beignets indiens qu’on appelle pakora et c’est vraiment très bon. Belle journée à toi, bisous

    • Coucou Stéph 🙂
      quand il fait froid on peut rajouter un pull mais quand la chaleur est infernale on peut pas enlever sa peau !! Mets toi une robe légère et large en coton et mouille toi avec ta robe et laisse la sécher sur toi, cela va te rafraîchir, enfin c’est un truc comme un autre 😉 Par contre ne fais pas ça si tu as les intestins fragiles, ça peut faire mal au ventre. Courage à toi. Gros bisous et belle journée.

    • Oh comme je te comprends, c’est toujours bons les beignets, au goût, pour le reste d’après ce que disent les nutritionnistes : pas trop souvent ! Gros bisous à toi et belle soirée.

    • Merci et n’hésite pas : ils sont sans gluten et sans lactose ou caséine, j’avais spécialement cherché cette recette pour amie très chère et intolérante au gluten. Bisous

  4. J’adore ce genre de beignets de légumes ! Une version très originale et appétissante, et sans gluten, c’est à prendre, merci !
    Bisous.

    • Bonjour Mely 🙂

      C’est une version très facile des beignets de légumes, le truc c’est de ne pas se brûler avec l’huile bouillante 😉 Je ne sais pas pourquoi, à chaque fois je me brûle, oh pas terriblement mais je sais que quand je fais de la friture j’y ai droit !! Heureusement que j’ai un truc contre ça : le blanc d’œuf cru que j’étale et ça m’apaise tout de suite. Bon, sinon ils sont vraiment bons et on peut les faire d’avance et les réchauffer au four. Je te raconte ma vie aujourd’hui, sourire, bisous Mely et belle journée à toi.

    • Coucou Martine, c’est amusant que tu me dises cela car c’est justement à l’apéro qu’on les a dégustés, tu as un sixième sens toi ! Mise à part cette recette j’ai aussi fait des beignets de feuilles d’épinards indiens avec de la farine de pois chiches et de la socca niçoise, ils sont aussi sur le site mais ce sont d’anciennes recettes. Gros bisous et belle journée 🙂

    • Coucou Séb,
      merci de ta visite, n’hésite pas si tu aimes les beignets à les faire, ils sont super légers et très peu gras par rapport aux beignets ordinaires. Belle soirée à toi. Bisous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge