Accueil Recettes Accompagnement

Polenta au parmesan (Roumanie)

"Merci Catalina pour ta générosité et ton talent"

Cela faisait des mois que j’avais mis cette polenta au parmesan sur ma to-do list, je l’avais repérée sur le site de mon amie Catalina qui anime « Le blog de Cata« . Cata a des dizaines de recettes roumaines sur son blog et c’est le site où aller si vous cherchez une recette de ce pays ! Parce qu’en plus de la recette elle vous raconte l’histoire du plat, les traditions qui y sont attachées, c’est bien plus que des recettes, c’est aussi tout l’imaginaire qui accompagne le plat ! La Mămăligă est la polenta de maïs en Roumanie, elle est cuite à l’eau, mais celle-ci est la version améliorée. J’avais le lointain souvenir qu’à 6 ans j’avais dévoré ce plat sans retenue, ce qui m’avait valu d’être grondée par maman qui trouvait que je ne me tenais pas bien (nous étions invités) et c’est vrai que je n’avais pas vraiment fait preuve de modération sur ce coup-là… Je crois bien que ce fut ma première indigestion, normal c’est siiiiiiiii bon, c’est crémeux, c’est fondant, c’est savoureux ! Mais je ne suis pas seule à « cuisiner roumain », mes amies blogueuses ont aussi présenté de belles recettes de ce pays que vous pouvez voir ici.



Ingrédients


facile 2-3 parts


  • 125 g de polenta

  • 65 cl de lait entier

  • 1 cuillère à café rase de sel fin

  • 2 à 4 cuillères à soupe de parmesan râpé

  • 3 cuillères à soupe de crème fraîche épaisse

  • Copeaux de parmesan au goût



Étape par Étape


7 étapes    Prép 10min | Cuisson 10min

Print Friendly, PDF & Email



1 Faire bouillir le lait et y ajouter une cuillère à café rase de sel fin.

2 Pendant ce temps peser 125 g de semoule de maïs. Ici de la polenta à cuisson rapide.

3 Verser la semoule en pluie dans le lait bouillant en tournant en même temps. Tourner sans arrêt jusqu’à la fin de la cuisson.

4 La polenta est cuite lorsqu’on voit qu’elle se détache un peu des bords et qu’elle a une texture crémeuse. Arrêter alors le feu. La cuisson prend environ 5 minutes.

5 Verser 2 à 4 cuillères à soupe de parmesan selon le goût. N’hésitez pas à goûter afin de trouver le bon équilibre des parfums.

6 Remuer et ajouter la crème fraîche épaisse, l’incorporer à la polenta également.

polenta au parmesan7 Râper des copeaux de parmesans sur la polenta avec un économe, c’est j’ai trouvé la façon la plus sympa d’avoir des lamelles fines et qui fondent dans la préparation chaude. Servir aussitôt avec un accompagnement au choix.  


Cette recette de polenta au parmesan a été réalisée pour saluer les Roumains le jour de leur fête nationale avec « Cuisiner pour la paix ». Ce pays latin au milieu des pays slaves a une culture et une cuisine très particulière et absolument délicieuse. Cuisiner pour la paix c’est réaliser le plat d’un pays le jour de sa fête nationale afin d’en saluer les habitants. Le 1er décembre est la fête nationale de la Roumanie, je ne sais pas si je me trompe ou pas mais il me semble que cette date correspond au rattachement de la province de Transylvanie à la Roumanie (elle-même composée de la Valachie, de la Moldavie et de la Bessarabie). Merci aux Roumains qui pourront m’éclairer sur leur histoire.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


10 Commentaires

    • T’as vu c’est bon !!! J’adore ça la mamaliga, nature, au four, avec de la crème, du fromage, comme ça ou en accompagnement. Gros bisous ma Patty

  1. Normalement j’arrête à l’ajout du parmesan mais je dois avouer que la crème est une bonne idée ! L’onctuosité doit être le maitre mot de ta polenta ma sophie !! merci à toi et à Cata ! gros bisous

    • Coucou chère Claudine, pour plus de légèreté pour le tour de taille il faut éviter la crème mais au niveau des saveurs c’est juste le contraire, la crème apporte de la légèreté à la préparation dans les sensations. Oui merci à Cata ! Gros bisous et belle fin de journée à toi

    • C’est crémeux et onctueux, moi je suis fan ! Je dis ça facilement car je ne l’ai pas inventée, cela vient de chez notre Cata, alors forcément… c’est bon ! Bisous ma Delphine

    • Merci ma Cata de m’avoir permis de revivre un grand moment de gourmandise et d’être là, présente, amicale, chaleureuse, année après année à offrir de belles recettes à Cuisiner pour la paix. Gros bisous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge