Accueil Desserts Biscuits

Macaroons – Macarons de Gibraltar

"Feliz día nacional para los habitantes de Gibraltar"

macaroons

j’ai trouvé ces macaroons ici, sur un site spécialisé dans la cuisine de Gibraltar, et j’ai eu tout de suite envie d’y goûter. Mon seul problème avec cette recette c’est que je n’ai pas trouvé de feuille de riz pour les poser. Qu’à cela ne tienne, je les ai posés directement sur une feuille de papier sulfurisé et … ça marche très bien aussi ! Cela donne des biscuits un peu durs et chewy qui collent un peu aux dents. Ils ont tout à fait la texture de certains macarons anciens qu’on peut retrouver dans certaines villes de France. Le macaron est l’un des biscuits qui a le plus de variations entre les textures et aujourd’hui les parfums. Ici c’est un macaron au bon goût d’amande. Un peu brut et terriblement gourmand. Rien à voir avec les macarons à coques que l’on trouve dans certaines marques renommées 😉 Perso, je préfère ceux-ci, y a du profond et du vrai là. Pas de raffinement certes, mais ils sont si bons qu’on ne peut qu’apprécier leur côté rustique ! Ce sont des biscuits sans gluten ni lactose et vraiment très rapides à cuisiner… J’avais déjà fait une douceur de ce pays que vous pouvez voir ici.



Ingrédients


facile 8 parts


  • 150 g de poudre d'amandes

  • 240 g de sucre en poudre

  • 2 blancs d'oeufs

  • 15 g de farine de riz



Étape par Étape


7 étapes    Prép 10min | Cuisson 20min

Print Friendly, PDF & Email



1 Préchauffer le four au th. 6 (180°C). Verser dans un cul-de-poule ou un saladier le sucre en poudre, la poudre d’amandes et la cuillère à soupe de farine de riz.

2 Bien mélanger les ingrédients secs ensemble pour obtenir un mélange uniforme.

3 Monter les blancs en neige.

4 La neige ne doit pas être trop « dure », la verser sur le mélange sec et l’amalgamer.

5 Avec une spatule pour obtenir une pâte assez solide.

6 Prélever des morceaux de pâte de la taille d’une balle de ping-pong et les aplatir en y posant une amande dont vous aurez enlevé la peau. Cela fait 4 rangées de 5 macaroons… (moins un 😉 ).

7 Enfourner pour 20 minutes. Sortir les biscuits du four et les laisser refroidir avant de les décoller du papier sulfurisé. Si à la place du papier sulfurisé vous avez des plaques de « papier » hostie comme celle que vous avez sous les nougats tendres alors découpez les autour de la base des biscuits après refroidissement total


Cette recette de macaroons de Gibraltar a été réalisée pour saluer les habitants de ce pays le jour de leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix. Cuisiner pour la paix c’est saluer les habitants d’un pays le jour de leur fête nationale en cuisinant une spécialité de chez eux. Pour un clin d’oeil amical et une pensée gourmande. C’est aussi une façon de créer une expérience commune à travers la sensation du goût !


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

16 Commentaires

  1. Oh ils sont supers. J’aime bien ces petits biscuits plus rustiques 🙂
    Tu n’as pas validé ma recette de Gibraltar ? Remarque, elle n’est peut être pas de Gibraltar et tu as sans doute raison de ne pas prendre le risque. Si tu ne la valides, je vais enlever la référence au pays. Gros bisous Copine 🙂

    • Non, non pardonne moi, là je courre comme une folle et je vais intégrer cette recette, j’ai un retard de dingue, je fais cent trucs à la fois alors je me perds un peu. Je valide toujours, parce que l’essentiel c’est le coeur qu’on met à faire les choses et là je sais qu’il est là. Je suis navrée, vraiment. excuse moi. Gros bisous copine

      • Pas de souci Sophie, c’est moi qui m’excuse de te mettre bien involontairement une pression supplémentaire. Dans les prochains jours , autour du 15, où je vais te proposer plus de recettes (plus fiables), je te jure que je serai plus patiente. Prends ton temps et concentre toi sur tes vraies priorités 🙂 <3 <3
        Gros bisous ma copine

        • Non ne t’inquiète pas, je n’ai ressenti aucune pression de ta part et tu as bien fait de me le rappeler. Souvent il m’arrive d’être très tête en l’air et j’ai une mémoire de poisson rouge, alors n’hésite jamais à me rappeler une chose que j’ai oubliée et ne sois jamais patiente parce que sinon pour le coups dans le rush je risque de ne jamais m’en souvenir. C’est un vrai handicap une mémoire comme la mienne ! Gros bisous ma belle et merci encore !

    • Merci ma Cata 🙂 oui c’était pour cette recette que je cherchais et finalement je les ai faits sans, c’est aussi bien finalement car cela change un peu la texture mais finalement pas le goût je pense. Bisous ma belle

  2. Je vois tout à fait à quoi ils peuvent ressembler et comme je m’y attendais ils doivent être super ! Rien à voir avec les macarons de P. hermé mais très bons aussi et surtout plus faciles à faire ! gros bisous sophie

    • Bonjour Chère Claudine,
      c’est sûr ceux-ci sont inratables à la différence des macarons de chez Hermé ou Ladurée. Ils sont aussi plus denses et très faciles à faire. Pour le goût je préfère ceux-ci… j’aime tellement leur côté un peu rustique ! Bisous et belle semaine à toi ma belle

    • Comme tu es gentille Assia, merci pour ton amicale visite. Je suis ravie qu’ils te plaisent, n’hésite pas si tu en as envie : ils sont rapides et faciles à faire et à la fin vraiment très bons. Bisous 🙂

  3. Ces macaroons ressemblent un peu aux « Makronen » allemands qui font partie de mes petit gâteaux de Noël. On Allemagne , on utilise les « Oblaten’ pour éviter que ça colle et qui se mangent avec les macarons. C’est la même chose que les hosties en plus fin – carrés, rectangulaire et de différentes tailles. Même végétariens.

    Dans le 10e il y a une épicerie allemande qui vend aussi sur Internet (heureusement pour moi…)
    Cordialement – Christa

    Je viens de réaliser que vous avez zappé la fin de l’étape 7 🙂

    • Oh merci beaucoup Christa, parfois je fais tant de choses en même temps que je n’arrive pas à en faire bien une ! Il faudrait que j’apprenne à sérier les importances cette année… Belle semaine à vous 🙂

  4. C’est incroyable le nombre de versions de macarons qui existent ! On a déjà un bon nombre chez nous mais je n’en imaginais pas à Gibraltar que j’imaginais plus sous influence britannique ou espagnole. Ce petit gâteau est vraiment universel et son bon goût d’amande est tellement irrésistible qu’on le comprend parfaitement ! Belle semaine ma Sophie, gros bisous

    • Coucou ma Laurence,
      je crois qu’avec les crêpes c’est un gâteau que l’on retrouve plus ou moins sur toute la surface du globe et sous des noms différents. Au début j’ai été surprise de voir que rien qu’en France il y avait un certain nombre de villes qui avaient une spécialité de macarons : mouchous, macarons d’Amiens pour ne citer qu’eux et puis j’ai vu en me baladant qu’on pouvait presque en faire un tour du monde sous d’autres noms avec de petites variantes… mais voilà : l’amande interpelle le gourmand 😉 Bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge