Accueil Cuisiner pour la paix

Galettes de morue (République dominicaine)

"Des beignets savoureux !"

galettes de morue

Ces galettes de morue viennent du blog d’Émilie « Ma vie en République Dominicaine« , année après année elle participe à « Cuisiner pour la paix » en cuisinant un plat typique de ce pays le jour de sa fête nationale afin de saluer les Dominicains. Qui mieux qu’elle pouvait nous proposer une recette gourmande de là-bas ? Alors je suis heureuse cette année de pouvoir lui faire un petit coucou à mon tour et la remercier de tout ce qu’elle nous apprend sur ce pays qui occupe les deux tiers de l’île d’Hispaniola (Haïti, occupe le tiers restant), la passion des dominos qui sévit là-bas, la façon de casser une noix de coco, la musique et j’en passe. Je vous engage à visiter son blog pour la gourmandise mais aussi pour la culture générale. Si vous aimez les beignets de poisson, il y a aussi une autre recette que j’ai cuisinée ici.



Ingrédients


facile 8 parts


  • 500 g de morue salée

  • 1/2 poivron rouge

  • 1/2 poivron vert

  • 1 oignon rouge

  • 2 œufs

  • 5 grosses cuillères à soupe de maïzena

  • 10 cuillères à soupe de lait (environ)

  • 10 brins de ciboulette

  • 5 brins de persil (pas mis)

  • Sel (si besoin)

  • Huile neutre pour friture



Étape par Étape


11 étapes    Prép 20min | Cuisson 20min

Print Friendly, PDF & Email



1 Faire tremper la morue 24 h dans l’eau froide en changeant l’eau plusieurs fois puis la faire pocher (cuire à l’eau) pendant environ 20 minutes jusqu’à ce que la chair soit bien tendre.

2 Égoutter la morue et la laisser refroidir.

3 Déchiqueter la chair et en ôter toutes les arêtes et les peaux, les mettre dans un saladier ou un cul-de-poule.

4 Laver un demi poivron rouge et un demi poivron vert et les couper en tout petits cubes.

5 Peler un oignon rouge et le ciseler très finement. J’ai utilisé des légumes de couleur différentes pour faire de jolies galettes.

6 Ajouter la maïzena dans le cul-de-poule.

7 Verser ensuite le lait jusqu’à avoir une consistance pâteuse.

8 Puis ajouter deux œufs entiers et bien mélanger.

9 Ciseler finement les brins de ciboulette (et de persil mais je n’en avais pas) et les incorporer avec quelques tours de moulin à poivre. Goûter pour éventuellement rectifier en sel…

10 Pour faire des galettes bien calibrées je le ai faites cuire dans une petite poêle à blini jusqu’à ce qu’elles soient dorées d’un côté. Mes galettes font 10 cm de diamètre pour une épaisseur de 2 cm, cela en a donné 8.

11 Puis j’ai terminé la cuisson dans une poêle plus grande qui pouvait contenir deux galettes afin de raccourcir le temps de cuisson. Les galettes sont cuites quand elles sont dorées des deux côtés. Servir avec une sauce à votre goût.


Ces galettes de morue ont été réalisées pour saluer les Dominicains le jour de leur fête nationale avec « Cuisiner pour la paix ». Cuisiner pour la paix c’est saluer les habitants d’un pays en cuisinant un plat de chez eux, le jour de leur fête nationale (ou à une date très proche s’il y a plusieurs fêtes nationales ce jour-là). C’est une façon amicale de se rapprocher des autres cultures en découvrant à travers la sensation du goût un peu de l’esprit de ce pays.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


18 Commentaires

    • Oui merci 🙂 on peut faire tant de plats différents à base de morue, c’est une merveille que ce poisson. Gros bisous ma Laurence 🙂

  1. Il fut un temps où maman nous les préparait ainsi que les beignets de morue, plus d’importation de plusieurs produits hélas, magnifiques tes galettes , joli partage et doux souvenir, merci !

    • Coucou ma Zika,
      c’est vrai qu’il est attaché beaucoup d’émotions à nos souvenirs d’enfance et à ce que nous préparaient nos mamans. Il y a des parfums, des goûts qui flottent dans nos mémoires et lorsqu’on croise un plat qui s’y rattache beaucoup de nostalgie peut apparaître. Merci pour avoir partagé cette émotion avec nous. Gros bisous ma belle

  2. J’adore ta recette ! Elle est magnifique !
    Et puis la morue, c’est un de mes péchés gourmands, alors forcément je suis séduite pas ta recette.

    Merci pour ce joli partage !

    • Merci Anaïs pour ce gentil message plein de belle énergie. Je suis ravie que la recette d’Emilie te plaise, c’est une bonne adresse pour filer droit sur les Caraïbes 😉 Bisous et bonne journée à toi

  3. C’est le style de galettes que j’affectionne ma sophie ! La morue est un bon poisson que j’utilise de temps en temps. Je suis sûre de me régaler avec ces petites galettes ! trop belles en plus ! merci sophie ! gros bisous

    • Ma chère Claudine,
      je te remercie pour ton gentil commentaire et d’avoir expliqué à Samar comment cela se passait avec « Cuisiner pour la paix », je me suis rendu compte que je n’étais pas assez claire sur ce partage amical et je vais essayer d’y remédier. Merci de m’avoir ainsi soutenue, c’est si joli l’amitié entre blogs ! Gros bisous ma belle

    • Merci beaucoup ma Delphine, je suis contente que ça te plaise, moi j’ai beaucoup aimé cette recette finalement assez simple à faire ! Gros bisous ma douce

    • Coucou ma Cata,
      oui je trouve que c’est un très bon poisson que la morue et je crois qu’il existe des milliers de façon de la préparer ! En tout cas celle-ci est vraiment extra. Gros bisous ma Cata

  4. C’est une bonne idée ces galettes de morue, j’ai un mari qui en est fan, de la morue, ça changerait !! Je retiens ton idée et celle en l’occurrence d’Emilie, j’aime beaucoup son blog qui nous fait souvent rêver avec de belles photos de son île … De gros bisous

    • Sourire, alors tu peux faire plaisir à ton chéri avec cette recette, c’est bon 😉 Oui le blog d’Emilie est riche d’une foule d’enseignements sur la République dominicaine ! Bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge