Accueil Le mag

Vol de recettes

"L'amour en réponse"



Je veux vous parler aujourd’hui de quelque chose qui génère beaucoup de souffrances chez certaines blogueurs : le vol de recettes.

  • C’est à dire qu’un autre blog ou site prend votre texte, vos photos et le met sur un post de son blog. Le visiteur a l’impression que c’est le blogueur qui a fait cette recette, alors que pas du tout, c’est un vol.
  • D’autres encore plus vicieux sont des plates-formes qui piquent sans vergogne les recettes en disant que c’est avec l’accord du blogueur… ce qui est faux et le blogueur ne peut rien pour faire enlever ses recettes de ces plates formes.
  • Il en existe une troisième sorte : on prend la recette on modifie un peu les phrases, on fait semblant que c’est une création et on ne cite pas.

J’ai longtemps réfléchi à ce sujet, car plus un blog grossi plus il a de chance de voir un vol de recettes. Je copie beaucoup les recettes d’autres blogs à travers le monde ou en France, je fais mes photos et j’écris mon texte. Mais la recette vient de quelqu’un d’autre et je laisse toujours un lien vers la recette d’origine.

Parfois je créée une recette, à partir de mes connaissances, mon travail et mon imagination. Cette recette est MA création, MON invention puisque  jamais avant je ne l’avais vue. Si elle m’a été inspirée par une autre personne je le dis aussi. Mais ces recettes là sont mes bébés. J’en suis fière.

Au début que je voyais mes « bébés » se balader sur des sites autre que le mien sans aucune référence à moi, cela me faisait très mal. J’étais en colère.

Pourquoi, pourquoi vient-on me délester de mon travail, de ma réflexion ? J’étais coincée entre rage et désespoir, entre vindicte et dépression.

Puis j’ai pensé, réfléchi. Qu’est-ce que je veux avec mon travail ? Est-ce que je veux être connue ? Ou bien est-ce que je veux apporter du plaisir aux gens qui réalisent mes recettes ?

Honnêtement, j’ai envie d’être appréciée  pour ce que je donne de mon temps et de ma créativité. Les gentils mots, la présence des personnes autour de moi sont importants. Je ne peux pas dire que je ne suis pas fière quand quelqu’un est heureux d’avoir dégusté un de mes plats. Je ne suis pas détachée de cela et cette partie qui me fait souffrir.

Parce que c’est trop injuste comme dirait Caliméro…

De l’autre côté, il faut bien se rendre compte que la terre est une poussière dans l’immensité de l’univers et nous des « rien du tout » à cette échelle. Qui se souvient aujourd’hui du  héros d’il y a un siècle et dont tout le monde parlait à l’époque ? personne… La recherche de gloire est si éphémère et dans le temps ça ne tient pas.

Finalement si l’objectif de mon blog c’est que d’autres aient du plaisir, le fait qu’on me pique mes recettes est un atout. Sans savoir que c’est moi, que ça vient de mon cerveau, de mes idées et de ma volonté, des personnes vont se régaler. Il n’y aura plus un nom attaché à ce plaisir, il y aura juste l’énergie que j’y aurai mise.

L’amour que j’ai mis à faire les choses va passer, même si on me cache. L’autre recevra dans son assiette un peu d’amour sans savoir que cela vient de moi.

En pensant ainsi j’ai apprivoisé ma colère. J’ai grandi. Même si encore parfois je tombe sur des recettes et je me dis « mais, ça c’est moi ! »…

vol de recettes

Je crois que l’amour qu’on met à faire les choses est plus grand que le vol de recettes et qu’il va aller au bon endroit : dans le cœur des gens et c’est cela qui restera. Pas notre nom, mais la vérité de ce qu’on a apporté de bon au monde.

Si ma recette est bonne, simple, intelligente, forcément elle restera. Parce que ce que j’y aurais mis de bon de simple et d’intelligent arrivera à bon port.

Alors mes amies, amis blogueurs, ne soyez plus tristes, votre travail est plus important que vous ne croyez et c’est l’essentiel qui restera…

>>> si vous voulez voir d’autres de mes articles cliquez ici. >>>

 



ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

10 Commentaires

  1. Une excellente analyse que j’approuve ma chère Sophie, car oui au début j’étais également frustrée très en colère de voir que l’on me prenait recette et photo et puis maintenant et bien je m’en fiche en fait. Cette recette continuera d’être véhiculer et comme toutes mes recettes sont réalisées avec beaucoup d’amour et bien cette énergie est la et va rejoindre un égrégore d’amour et non un égrégore de haine ou de vengeance notre égo est tellement puissant:( . C’est ainsi qu’il faut agir et dire merci. Gros bisous ma Sophie

    • Oui il faut s’inscrire dans une belle énergie où nous rejoignent ceux qui ont compris aussi la chose et ceux qui comprendront un peu plus tard. Il faut sortir des ces sentiments qui nous abîment parce qu’au fond, ce que nous sommes est fait de ce que nous pensons et quand on pense mal on se fait du mal A SOI !! Gros bisous ma Jackie

  2. J’ai lu avec intérêt ton article Sophie pour y trouver sans doute une réponse car j’ai vu sur google image des photos de mes recettes qui renvoyaient sur des vidéos, qui étaient composées uniquement de mes photos d’étapes avec une voix qui lisait ma recette. Le site c’est la vie saine. J’ai laissé un message leur demandant d’enlever les vidéos de mes recettes mais rien n’a été enlevé, tout leur site doit être constitué de vols de recettes. Claudine indique avoir prévenu google. C’est une bonne idée car dans le référencement, leur vidéo arrive avant mes photos. C’est vrai que c’est très énervant, ils te piquent tout, tes photos, ton texte, sans avoir le moindre scrupule !
    Ton article arrive au même moment, c’est à dire à pic pour bénéficier de vos conseils
    Gros bisous Copine

    • Je suis désolée que tu te sois retrouvée ainsi dans un autre site. C’est tellement frustrant et désagréable. Tant qu’il n’y aura pas de jugement exemplaire… Gros bisous copine

  3. Bien d’accord avec cet article, combien de blogs publient des recettes qui semblent être les leurs, sans jamais citer leurs sources. cela me rend bien triste. Continue de nous faire rêver avec tes recettes, on voyage tous les jours. bonne fin de journée

    • Michelle, je sais bien qu’entre blogueuses on se comprend bien. On sait ce qu’on ressent de tristesse, mais au fond, on a mis tant de nous que ça finira par passer de l’autre côté 😉 Je veux dire que nos bonnes ondes vont dépasser tout le reste pour arriver au cœur des personnes 🙂 Entre une bonne recette bien réalisée et un bon mangeur c’est l’accord total. Je vois la conception d’une recette comme un acte d’amour… sourire et gros bisous

  4. j’ai vu une recette de toi aujourd’hui mais elle n’était plus de toi…. , ça m’a ‘énervé’ un peu , tu vois moi je n’ai pas grandi encore hi hi
    toi t’es plus raisonnable et c’est le bon choix, j’apprends de toi, merci
    gros bisous

    • ça me touche que tu sois si attentive à mon travail en cuisine, tu vois c’est une bien plus grande récompense pour moi que tout autre chose !
      Merci ma Cata d’être là, bienveillante et amicale tout au long de ces mois et ces années. Tu es un vrai cadeau dans ma vie ! Gros bisous mon amie

  5. Ca ne m’a jamais rendue triste si une recette est reprise de chez moi sans que l’on me cite mais ce que je n’aime pas et là ça me mets vraiment en colère c’est lorsque ma recette est reprise avec MA PHOTO. Là je fais en sorte de faire retirer l’article. Une fois c’était même sur un site qui demandait des dons… tu parles avec les recettes des autres ! Je l’ai dénoncé à google ! Il ne faut pas pousser. Sinon ma fois même si c’est un plat que j’ai complètement inventé je n’en fait pas une maladie ! Il y a d’autres choses en ce bas monde qui font mal ! Gros bisous ma sophie, bon dimanche

    • Coucou chère Claudine,
      je pense que la tristesse dans ce cas-ci est en relation directe avec l’investissement qu’on met à faire les choses. Quand tu mets toute ton énergie et ton cœur à apporter aux autres une belle recette. Que l’on te la prend sans jamais mentionner ton nom tu peux être triste. Oh pas la tristesse de perdre un être cher, bien sûr, il faut comparer ce qui est comparable ! Mais un pincement au cœur, un sentiment de révolte et une lassitude qui pourrait te pousser à tout envoyer balader. Parce qu’il y a là un profond sentiment d’injustice. Je suis contente que tu ne souffres pas de ce genre de chose ! Belle soirée de dimanche à toi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge