Accueil Recettes Apéritifs

Brochettes de knacks feuilletés

"Une recette vegetale !"

Ces brochettes de knacks feuilletés sont végétariens, il n’y a pas un gramme de viande dans cette recette. Je ne mange plus de viande parce que je suis touchée par les souffrances qu’on inflige aux animaux et ma sensibilité m’interdit de manger de la viande. Cela me rend triste, c’est pas la peine. Par contre j’adorai son goût et quand j’ai vu dans un rayonnage de super marché qu’on faisait maintenant des knacks à base de pois et blé j’ai foncé direct dessus. Enfin j’allais pouvoir me faire tranquillement mes purée/saucisses et autres hot-dog l’esprit serein ! Oui le goût me manque, mais le prix de mon plaisir est trop lourd. Je me faisais avant des saucisses en feuilleté et là j’ai imaginé : pourquoi pas en brochettes ? Avec une présentation qui rappelle un peu celle des sucettes des enfants. Après la découverte de ces saucisses végétariennes, je pourrais faire tranquillement le repas de l’homme pauvre !



Ingrédients


facile 2 parts


  • 2 saucisses

  • 2 bandes de pâte feuilletée



Étape par Étape


6 étapes    Prép 10min | Cuisson 40min

Print Friendly, PDF & Email



1 Enfiler les saucisses sur des piques.

2 Puis poser le couteau en biais sur un côté et tourner la pique de façon à couper la saucisse de manière hélicoïdale. Je crois qu’on peut largement faire mieux que moi sur ce coup-là !

3 Couper des bandes de pâte feuilletée et les plier en deux dans la longueur.

4 Insérer les bandes de pâtes dans les rainures qui ont été pratiquées dans la saucisse.

5 Disposer les brochettes sur une feuille de papier sulfurisé et enfourner pour 35 minutes à four préchauffer au Th.  6 (180°C).

Brochettes de knacks feuilletés6 Elles se dégustent tièdes avec une petite salade ou alors à l’apéritif… de toute les façons c’est comme vous aimerez 🙂 .  


Ces brochettes de knacks feuilletés ont été imaginés pour le défi « Compile moi un menu » animé par Natly du blog Une cuisine pour Voozenoo ,  Gabrielle du blog Petite cuillère et Charentaises  et Chantal du blog La cuisine de Blanche. C’est un très joli thème qui laisse à l’imagination une belle place. J’ai beaucoup aimé y penser et j’espère que ma petite idée de gosse vous plaira.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

21 Commentaires

  1. Je ne suis pas végétarienne, mais je suis passionné des végétaux, de la nourriture fraîche et herbacée, la diversité de goûts et textures. À vrai dire, actuellement la viande de boeuf ne me manque pas trop, je la mange une fois par semaine au maximun (j’ai réussi à réduire ma consommation). Les questions par rapport au régime alimentaire sont super importantes et j’y pense souvent … j’ai trouvé un mi-chemin pour ma consicience pour l’instant : le lait que j’achète vient de vâches libres, les oeufs des vollailes pas enfermées, le miel des producteurs bio, mes végétaux des producteurs locaux pratiquants de l’agroécologie, des poissons de saison. Pour la volaille et le boeuf c’est malheureusement plus compliqué, surtout aux grandes villes. Végé ou pas, il faut toujours réfléchir aux questions sociales de l’alimentation. Manger c’est un acte culturelle, mais aussi politique.

    • Bonjour Lina,
      ce qu’on choisit de faire a une incidence sur l’ensemble du monde, maintenant on en prend conscience, enfin, certaines personnes, petit à petit. Et je pense que plus que la matière c’est l’esprit qui gouverne le monde, tant qu’on pensera de travers, tant qu’on sera fous, désireux de pouvoir, d’argent ou d’honneurs on mènera cette planète à sa perte. Seule un amour des autres et une conscience de ses gestes pourra faire qu’on ne se jette pas dans le mur… J’espère et j’essaie de faire ma part en espérant que ça serve un jour à quelqu’un quelque part… Merci pour ton message et pour le fabuleux travail que tu fais en cuisine, chez toi on a envie de tout goûter 😉

    • C’est gentil Natly, merci pour ton message 🙂 Je crois que les 3 prochains mois je ne pourrais participer à ton joli challenge car je dois finir mon 3e tour du monde culinaire pour la paix et là c’est le rush des 3 mois les plus chargés ! Bisous ma belle

    • Je suis heureuse que tu aies récupéré ton ordi et te remercie d’avoir pris le temps et la peine la semaine dernière de m’écrire quand même de gentils messages. Je sais combien c’est pénible sans ordinateur de faire ça ! Bisous Guy

  2. La viande ne me manque pas du tout depuis que je suis végétarienne ! Il faut dire qu’avec plus de 10 ans de fléxitarisme derrière moi, j’ai pris le temps de me « déshabituer » de la viande. Mais je comprend que ce soit dur pour certains végétariens, leurs convictions et leur volonté n’en sont que plus louables !
    Personnellement, le fait d’arrêter de manger de la viande et de le formuler clairement a été une libération psychologique et physique incroyable même si ce n’est pas facile à expliquer et à faire comprendre.
    Concernant les snackis, j’adorais ça, j’avoue et c’est peut-être ce qui me manquerait le plus si elles n’existaient pas en version végétarienne même si je trouve que la texture n’est pas exactement identique, je trouve le goût bluffant.
    Alors bien sûr, ce n’est pas l’aliment le plus sain de la planète, on est d’accord ! Mais une fois de temps en temps, c’est tellement bon…
    Ta recette est très sympa et ludique !

    • C’est vrai que ces saucisses ne sont pas pareilles que celles qui sont à la viande du point de vue de la texture mais elles s’en rapprochent. C’est dommage car j’avais goûté une marque de saucisses végétales lors d’une manifestation qui étaient en tout point semblables aux vraies knacks mais j’ai beau les poursuivre des mes demandes pour savoir où ils vendent leurs produits mais ça semble être un secret d’état… c’est tellement bête ! J’aurai tellement aimé présenté leurs produits car c’est gé-nial … enfin… dommage…

  3. Sans l’avoir supprimée totalement, nous mangeons très peu de viande. En fait j’en fait uniquement lorsque mes enfants et petits enfants sont là. J’aime beaucoup ton idée de brochette

    • Sourire, je suis contente que ma petite réalisation te plaise, c’est le genre de chose qui est assez ludique à faire. Ce n’est pas vraiment de la cuisine mais ça se mange bien 😉 Bisous Michèle

  4. J’adore le visuel de tes saucisses. Je comprends que la viande te manque car si j’en mange moins, j’ai plaisir à la retrouver de temps à autre mais je te comprends. C’est vrai que la consommation d’animaux, qui plus est souvent mal élevés peut paraitre choquante et pas bien humaine. Tant mieux si tu trouves de belles alternatives et que tu peux guider ceux qui ont franchi le pas
    Demain, je serai avec toi pour le Luxembourg et plutôt deux fois qu’une vu que je me suis emmêlée les pinceaux. Je les posterai le midi 🙂
    Gros bisous Sophie, bonne fin de soirée et très bonne nuit

    • J’aime la philosophie des bouddhistes qui disent que si tu veux manger un animal il faut que tu le tues toi-même. Je pense que pour beaucoup ce serait alors la prise de conscience de ce qu’est la vie. Bisous Martine

      • Ca en calmerait beaucoup sans doute mais je n’ose pas imaginer les horreurs que cela pourrait provoquer. Moi qui habite pas très loin de la campagne, parfois des animaux sont volés et tués dans les champs. C’est horrible. Je me demande s’il y a de bonnes solutions. Il faut sans doute plus de conscience chez le consommateur et aussi chez le producteur, le vendeur, l’abatteur …Il faudrait peut être arrêter de ne parler que de prix car cela conduit à des systèmes d’élevage et d’abattage qui ne sont pas supportables. Ce n’est pas un sujet simple. Peut être aurons nous l’occasion d’en échanger de vive voix. Gros bisous

        • Oui l’horreur est humaine, je le vois tous les jours, je ne supporte plus les nouvelles… Je fais tout pour qu’on puisse aller à la rencontre des autres dans la paix. Je sais que ça ne sert à rien mais ça fait mal de voir le monde tel qu’il est. Gros bisous Martine

    • Coucou ma Gabrielle,
      il y en avait au festival des influenceurs culinaires la dernière fois, elles étaient excellentes, absolument identiques aux « vraies », et j’ai tenté de les retrouver : la marque en question est incapable de me dire où ses produits sont vendus et je ne peux les acheter. C’est vraiment dommage qu’ils communiquent en venant à ce festival et que derrière ils ne puissent pas dire aux consommateurs où on peut trouver leurs produits ni les enseignes sous lesquelles ils vendent, c’est con !! Là ces saucisses sont différentes et ressemblent moins aux knacks à la viande mais faute de grive…. Gros bisous

    • Là hier j’en ai mis dans une salade, c’était troooooooop bon, elle sera présentée pour Cuisiner pour la paix en Mongolie. Gros bisous ma Patty

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge