Accueil Cuisiner pour la paix

Sauce à l’oseille et poisson frit – N’gaye n’gaye (RDC)

"Bonne fête nationale aux Congolais"

sauce à l'oseille et poisson frit

Voici la recette du n’gaye n’gaye, une sauce à l’oseille et poisson frit telle qu’elle est préparée en République démocratique du Congo. Une petite merveille qui peut également se faire avec d’autres herbes comme la feuille de manioc, les épinards ou les choux dont le chou cavalier particulièrement. La façon de faire est exactement la même quelle que soit l’herbe choisie. J’ai choisi ici le thon comme poisson frit et la fécule de maïs comme panure afin que même les intolérants au gluten puissent se régaler de ce plat. Un grand merci à la délicieuse Farah qui m’a traduit la recette de sa maman, une très grande cuisinière qui vit à Kinshasa et qui a eut la gentillesse de me donner une recette traditionnelle de ce pays. C’est un vrai cadeau car c’est si difficile à obtenir les véritables recettes africaines ! Ici vous pourrez trouver d’autres recettes de ce pays que j’ai cuisinées.



Ingrédients


facile 2-3 parts


Pour la sauce

  • 2 beaux oignons

  • 2 grosses tomates

  • 450 g d'oseille (ici surgelée)

  • 2 cuillères à soupe d'huile d'arachide

  • 2 bouillons kub

  • 1 cuillère à soupe de concentré de tomates (ici séchées)

  • 1 cuillère à café rase de sucre en poudre

  • 1 grosse cuillère à soupe d'huile rouge de palme

Pour l'accompagnement

  • 1 cuillère à soupe pleine de fécule de maïs

  • 1/2 cuillère à café de sel (ici aux herbes)

  • 1/2 cuillère à café d'ail en poudre

  • 1/4 cuillère à café de poivre moulu

  • 200 g de filets de poisson (ici thon)

  • Huile de friture



Étape par Étape


15 étapes    Prép 15min | Cuisson 40min

Print Friendly, PDF & Email



1 Peler et émincer finement deux oignons de bonne taille.

2 Les faire revenir à feu doux jusqu’à ce qu’ils soient mous et commencent à caraméliser. Ne pas hésiter à ajouter un fond de verre d’eau s’ils cuisent trop rapidement et brunissent dangereusement.

3 Laver et couper en cubes deux belles tomates.

4 Les verser dans un mixer avec deux bouillons kub. Mixer pour réduire en purée les tomates et les bouillons ensemble.

5 Puis ajouter une cuillère à soupe de concentré de tomates, ici j’ai choisi du concentré de tomates séchées au soleil qui est plus puissant en goût. Bien mixer le tout.

6 Verser la sauce obtenue (bien rose) sur les dés d’oignons tendres et confits.

7 Laisser revenir la sauce tomate à feu doux jusqu’à ce que la sauce soit bien épaisse et que le liquide se soit évaporé pour la plus grande partie. On se retrouve avec une pâte de tomates assez liquide ou une sauce assez solide, quand on racle le fond de la poêle cela laisse une trace qui ne se referme pas.

8 Ajouter l’oseille coupée (ou autre herbe), ici je l’ai achetée surgelée. Laisser cuire à feu doux en remuant de temps en temps.

9 Ajouter une cuillère à café rase de sucre en poudre pour « casser » l’acidité de l’oseille et des tomates.

10 Ajouter une cuillère à soupe d’huile rouge de palme.

11 Faire cuire jusqu’à ce que cela ne soit plus liquide et que cela donne une purée assez dense pour garder la forme qu’on lui donne.

12 Faire cuire du riz et préparer le poisson frit. Dans un sachet en plastique alimentaire verser une cuillère à soupe de fécule de maïs, une demi cuillère à café de poivre noir, une demi cuillère à café de sel (ici aux herbes) et une demi cuillère à café d’ail en poudre.

13 Mélanger en fermant le sac puis y déposer les tranches de poisson cru pour les enduire de la panure. Faire frire dans l’huile chaude jusqu’à ce que les tranches soient bien croustillantes.

14 Elle sont légèrement dorées et assez dures.

sauce à l'oseille et poisson frit15 Verser la purée d’oseille avec du riz dans une assiette et surmonter de poisson frit. C’est un régal !


Cette sauce à l’oseille et poisson frit (qui est un délice) a été réalisée pour saluer les Congolais le jour de leur fête nationale avec Cuisiner pour la paix. Cuisiner pour la paix consiste à saluer les habitants d’un pays le jour de leur fête nationale sans autre considération que leur humanité. La cuisine est une partie de la culture et le patrimoine des pays, présenter leurs recettes est une façon de s’approcher dans la joie et l’émerveillement de la créativité humaine !


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


4 Commentaires

  1. C’est une bonne idée l’oseille surgelée car il est difficile d’en trouver de la fraiche. Tu n en as fait un très joli plat de cette recette. Il est très bien présenté 🙂
    Gros bisous
    Demain, je suis avec toi pour mon plus grand plaisir. Je poste ce soir car demain matin, j’ai plein de choses à faire pour un pic nic que j’ai organisé avec ma famille 🙂 Gros bisous Sophie, très bon we aussi

  2. C’est la 2ème recette que je vois à base d’oseille aujourd’hui ! vous en avez de la chance d’en trouver ! Même congelée je n’en trouve pas ! Tu me fais saliver Sophie, bon week-end ! gros bisous

    • J’ai déjà remarqué ça sur le Web, pendant des mois tu ne vois pas une recette et puis tout à coup tu en vois plusieurs… Gros bisous et belle journée chère Claudine.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge