Accueil Recettes Apéritifs

Préparation fromagère serbe – Kajmak (Serbie)

"Un salut amical et gourmand aux Serbes"

Voici la recette d’une préparation fromagère serbe très simple à faire et typique qui porte le nom de Kajmak. Prêt en 5 minutes montre en main, ce mélange accompagne merveilleusement des crudités en entrée. J’ai testé avec toutes sortes de pain et de crackers, je trouve que les crackers apportent la note croustillante, le kajmak de l’onctuosité et les légumes crus de la fraîcheur. J’ai trouvé cette recette dans un post du site « serbia.com » qui propose les 10 recettes incontournables serbes, et vous qui me connaissez bien vous savez celle que j’ai choisie ?… la plus simple (et sans viande évidemment) ! Donc je vous présente aujourd’hui la plus simple des meilleures recettes serbes… c’est top non ? Si vous cherchez d’autres recettes serbes, j’en ai testé quelques unes par ici.



Ingrédients


facile 6 parts


  • 100 g de feta

  • 100 g de crème épaisse

  • 100 g de beurre



Étape par Étape


3 étapes    Prép 5min | Cuisson 0

Print Friendly, PDF & Email



1 Verser pour un tiers de feta, un tiers de beurre et un tiers de crème fraîche épaisse et encore mieux, si vous en avez de la crème aigre. Ne pas saler la préparation car la feta est déjà bien salée naturellement.

2 Bien mélanger le tout pour former une sorte de pâte de fromage. Je pense qu’en le faisant à la main on s’approche au mieux de la recette d’origine car le mixer doit faire un mélange trop fin. Il ne faut pas oublier que c’est une recette rustique !

préparation fromagère serbe3 Présenter le Kajmak avec toutes sortes de légumes frais : tomates, radis, piments, carottes, concombre, chou-fleur, céleri, etc. Vous pouvez tout aussi bien le servir sur des canapés avec des crudités. J’ai testé la baguette, le pain noir et les crackers et je trouve que ces derniers sont vraiment top avec ce mélange…


Cette préparation fromagère typique serbe et qui s’appelle Kajmak a été réalisée pour saluer les Serbes le jour de leur fête nationale avec « Cuisiner pour la paix ». Cuisiner pour la paix est une association qui propose aux personnes d’aller à la rencontre des autres peuples en découvrant leur cuisine. La cuisine est un peu l’âme d’un pays et goûter au même plat peut donner des émotions identiques. Cuisiner un plat d’un pays c’est aller à la rencontre de l’autre, le découvrir dans la joie et le plaisir.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

23 Commentaires

  1. Désolé mes amis gourmands de vous décevoir tous, mais ce n’est absolument pas la recette du Kaymak serbe
    Pour info :
    On cuit à frémissement le lait cru légèrement salé (important et surtout pas pasteurisé) et on récupère la pellicule dans un récipient.
    Répéter l’opération, jusqu’à ce que la pellicule ne se forme plus.
    Garder 3 jours au frigo max.
    Cela à un goût de beurre mais en mieux 😉
    La version turque de cuire 40 min à frémissement, couvrir et laisser reposer 10 heures. C’est différent, mais c’est tout aussi délicieux.
    Bon appétit !
    Cordialement, Zoki les bons fourneaux

    • Oh je suis tellement contente que tu aies pris le temps de rédiger ce message afin de nous donner la bonne version de cette recette et de rectifier ainsi le tir. Je vais la refaire dès que je crois du lait cru, ce qui n’est pas évident à Paris. Je laisserai alors cette recette sous une autre nom en racontant son histoire de « fausse » recette. En attendant je la laisse ici en te remerciant chaleureusement pour ces indications précieuses. Belle journée à toi. Amicalement.
      Sophie qui cherche toujours les bonnes recettes mais parfois se méprend 😉

    • Oh je suis tellement contente que tu aies pris le temps de rédiger ce message afin de nous donner la bonne version de cette recette et de rectifier ainsi le tir. Je vais la refaire dès que je croise du lait cru, ce qui n’est pas évident à Paris. Je laisserai alors cette recette sous une autre nom en racontant son histoire de « fausse » recette. En attendant je la laisse ici en te remerciant chaleureusement pour ces indications précieuses. Belle journée à toi. Amicalement.
      Sophie qui cherche toujours les bonnes recettes mais parfois se méprend 😉

    • Oui cela donne un fromage frais et savoureux. Moi je pense qu’il donne tout son potentiel de saveurs quand il est accompagné de crudités. Bises

    • Bien sûr Samar que tu peux y ajouter les épices que tu aimes, bien que dans la recette originelle il n’y ait que ces trois produits laitiers mélangés. La cuisine, c’est ça qui est bien, on la fait à son goût selon ses envies et ses humeurs… c’est une belle forme de la liberté je trouve. Bisous ma belle et bonne journée à toi

    • Oui une lamelle de poisson cru, car si c’est de la truite fumée ce sera trop salé. La feta est un fromage assez salé par lui-même alors dou-ce-ment sur le sel 😉 Gros bisous Martine

    • Mais oui c’est ça, légers… en main… c’est ce que tu voulais dire non ? 😉 Accompagne aussi de petites tomates cerises ce sera plus sympa et puis de poivrons crus en dés ou de piments (moi j’aime ça !) Bisous ma Rita

  2. Ohhh là là !! je ne sais pas combien de calories il y a dans ce Kajmak mais ce doit être énorme ! Il n’y a pas que chez nous que l’on mange riche en beurre je vois !! merci pour la découverte sophie ! gros bisous

    • oh oui, y a d’la calorie là m’dame, ça plaisante pas. Mais je crois que les hivers rudes poussent à avaler les calories suffisantes à la lutte contre le froid. Bisous chère Claudine

  3. J’adore la cuisine serbe qui est très proche de la cuisine roumaine de mon enfance
    J’apprends des choses, pour moi le kajmac (caimac en roumain) est extrait directement du lait après la cuisson et c’est très dur à trouver
    Un délice ta recette, merci pour cette découverte , je pourrais faire aussi
    Gros bisous Sophie

    • C’est rigolo, la crème extraite du lait qui a bouilli était récupérée par ma maman pour faire de petits biscuits très durs à la crème. C’est aussi un souvenir d’enfance pour moi … Gros bisous ma Cata

    • Merci Aurélie pour ta jolie recette serbe que j’ai intégrée avec les autres, tu es si fidèle à ce tour du monde culinaire pour la paix… Merci de tout cœur. Gros bisous

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge