Far breton

"Merci ma chère Claudine pour ce régal breton ! "

far breton

Voici la recette du far breton que j’ai trouvé chez mon amie Claudine qui anime le blog « La cuisine de Gut« , cela faisait longtemps que je pensais à faire cette recette et là, lorsque je l’ai vue sur son blog je me suis décidée à enfin réaliser cette recette de ma to-do list ! Parfois les amies sont des moteurs puissants pour moi… sourire. Les liens se lient au fil des recettes, des réponses, parfois même on a la chance de se rencontrer, le temps fait son œuvre, les sensibilités communes et la passion de la cuisine permettent parfois de belles rencontres « en vrai ». J’aime cet esprit si joli qui fait qu’on admire l’œuvre de quelqu’un d’autre alors même qu’on fait la même chose, cet esprit amical qui se réjouit de la réussite de l’autre, qui l’encourage, qui le met en valeur. Pour moi, c’est là que se situe la classe, la vraie, pas dans les photos à tomber à la renverse ou les recettes à fondre de plaisir, non !! C’est dans cet esprit profondément humain et chaleureux que se trouve la beauté de l’activité de blogueur. Enfin, moi j’pense comme ça … J’avais déjà fait un far breton sans gluten et à la crème, mais rien ne remplace la véritable et traditionnelle recette !



Ingrédients


facile parts


  • 200 gr de farine T 45

  • 130 gr de sucre en poudre

  • 2 sachets de sucre vanillé

  • 750 ml de lait

  • 5 œufs

  • 20 gr de beurre fondu

  • 20 gros pruneaux dénoyautés



Étape par Étape


9 étapes    Prép 15min | Cuisson 60min

Print Friendly, PDF & Email



1 Beurre un moule en terre ou en pyrex et disposer dessus les pruneaux dénoyautés. Préchauffer le four au th. 6 (180°C).

2 Verser dans un saladier ou un cul-de-poule la farine, le sucre et le sucre vanillé. Mélanger bien les ingrédients secs ensemble.

3 Faire fondre 20g de beurre salé dans une petite casserole sur feu doux.

4 Mélanger les œufs un à un dans le mélange farine/sucres.

5 Puis verser un quart du lait et mélanger la pâte pour la délayer avec le liquide.

6 Puis verser le lait en trois fois ainsi que le beurre fondu.

7 Verser la pâte dans le moule beurré où se trouvent les pruneaux.

8 La pâte doit arriver au maximum au deux tiers du moule pas plus car elle va gonfler à la cuisson, même si après elle s’affaisse.

9 Enfourner pendant 1 heure, sortir et laisser refroidir (l’hiver c’est bien, ça refroidit vite dehors…).  


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

24 Commentaires

    • C’est tellement gentil, merci Zika, le moule est en porcelaine et mesure 27 cm de diamètre. J’utilise toujours un moule en porcelaine pour les flans, les gratins, les fars, les clafoutis et lorsque j’ai une pâte feuilletée, sablée ou brisée alors je n’utilise que des moules en métal qui conduisent bien la chaleur pour avoir une croûte croustillante. Gros bisous et bonne soirée à toi !

  1. Ton billet te ressemble ma Sophie. Gérérosité et bienveillance ! Je suis d’ailleurs tout à fait d’accord avec toi. Il y a bien plus important que des photos somptueuses (lol ! chez moi, elles sont souvent faites à l’arrache, avec mes petits moyens…). Le partage de recettes, la joie de faire découvrir une nouvelle recette à une copinaute, des affinités naissantes,… tout cela est tellement agréable. J’aime ton esprit ma Sophie. Gros bisous affectueux et Très belle et bonne année 2018. Que cette nouvelle année t’apporte de nombreuses joies et satisfactions, une bonne santé et des gourmandises en pagaille ! Bisous ♥♥
    Chrystel a récemment publié…Bûche fraise insert praliné et panna cotta vanilleMy Profile

    • Merci pour ta profonde gentillesse ma Chrystel 🙂 Je te souhaite du fond du coeur une merveilleuse année, je ne veux plus que tu souffres de ton dos ni de ton travail et que tout se passe pour le mieux à tous les niveaux. Je t’embrasse affectueusement. Sophie

  2. Oh !! Merci ma Sophie ! Heureusement que tu es venue m’avertir ce matin de cette publication ! Jamais je ne me serais pardonnée d’être passée à côté ! Il est super réussi mais ça ce n’est pas étonnant du tout. J’ai justement fait ma mise à l’honneur ce matin alors pour toi il te faudra attendre le mois prochain, désolée..
    Je partage complètement ton avis sur les liens qui peuvent se tisser à force de se lire chaque jour par l’intermédiaire de nos petits plats ! Brigitte, mon amie partie trop vite était devenue vraiment une réelle amie alors que je n’avais jamais eu la joie de la rencontrer. Sa disparition m’a laissé un vide énorme que j’ai beaucoup de mal encore à combler. On avait le même âge et on se comprenait sur bien des domaines.
    Tu vois c’est même une des raisons pour lesquelles je continue de bloguer. Cette rencontre amicale journalière est merveilleuse et m’est indispensable et c’est une des raisons, hormis bien sûr tes bons petits plats, pour laquelle je passe te voir chaque jour malgré un emploi du temps trèèèès chargé avec cuisinons de saison et mon blog ! Merci encore ma sophie ! Gros bisous

    • Coucou ma chère Claudine,
      je suis très émue en lisant ton message, on y sent toute l’affection que tu pouvais avoir pour Brigitte et c’est vrai qu’à un certain moment on a parfois un peu de lassitude et c’est pour l’amitié qu’on peut avoir pour d’autres blogueuses et pour certaines personnes qui nous suivent qu’on continue cette activité ! Gros bisous à toi ma belle

  3. Coucou Sophie!
    Il est tout beau ton far. C’est vrai qu’on trouve plein de recettes traditionnelles chez Claudine.
    Les grands esprits se rencontrent! haha Moi aussi j’ai mis de côté la recette du far et celle de la pissaladière de Claudine. Je les ai pas encore préparées. Le far j’avais une vieille recette mais j’ai perdu le petit bout de papier sur lequel je l’avais inscrite.
    Sophie, je ne connais pas beaucoup de blogueuses. Mais ce que tu dis est tellement vrai. Au fil du temps, on se lie d’une vraie amitié avec certaines. Tu es parmi les blogueuses pour lesquelles j’ai beaucoup de respect. Je t’avais écrit un email tu te rappelle? Et tu m’avais répondu si gentiment! Merci encore.
    Et je profite de ce commentaire pour vous souhaiter, à toi et ta famille, une nouvelle année pleine de bonheur et de santé.
    Malika A. Black a récemment publié…Sablés à la confiture extra fondantsMy Profile

    • Coucou Malika,
      je me souviens très bien de ton message quand tu commençais et vraiment tu as bien fait de te lancer dans cette activité car tu offres de si belles recettes et il y avoir plein de joies qui naissent de ces cadeaux que tu fais ! Merci pour tes gentils messages jour après jour qui me font tellement plaisir, ça compte pour moi. Tous mes voeux de joie, de découvertes, d’émerveillements et .. de gourmandises pour cette nouvelles année qui vient. Gros bisous Malika

    • Bon réveillon ma Carole, c’est la recette de Claudine te je suis très heureuse de l’avoir faite, elle est excellente. Bisous et à très vite

    • J’ai un grand sourire : que tu es gentille ma Delphine, merci pour ton message. Amuse toi et profite bien de ce réveillon et du passage à la nouvelle année. Gros bisous

  4. Hummmm avec du bon lait entier bien frais, j’adore. Ben, t’es presque arrivée chez moi avec ton far 🙂
    J’adhère à tout ce que tu dis. Moi, les blogs que je préfère (et donc les blogueuses….je ne connais pas bcp de blogueurs qui postent au quotidien) sont les blogs qui ont une identité, une personnalité, des valeurs voire une certaine forme de militantisme. Comme toi, je trouve qu’au fil des recettes, on apprend à mieux se connaitre, on évolue sur notre manière de voir les choses en s’ouvrant aux autres. On admire le travail de l’autre car c’est pas tout à fait le nôtre. Il y a un petit plus auquel on n’aurait pas pensé ou une manière de faire différente ! Et derrière le travail, il y a la personne qu’on apprend à connaitre et avec qui nécessairement on partage déjà une passion commune. Et ça c’est chouette 🙂 Et tout ce que je dis, je le ressens quand je viens chez toi et j’aime bien venir 🙂
    Gros bisous Sophie

    • Coucou Martine,
      sans le regard des autres on ne ferait jamais de blog ! Et sans les recettes des autres on n’évoluerait pas, ou si lentement. Les autres sont je pense la raison pour laquelle on a cette activité car sans eux cela n’a pas de sens. Bien sûr on se fait plaisir à soi en cuisinant de bons petits plats, mais pas que… Et je suis épatée par la créativité, l’inventivité des blogueurs culinaires qui m’inspirent tant. Gros bisous Martine

    • Coucou ma Patty,
      je pense qu’il pourrait te plaire !! Gros bisous ma belle
      Ps : je viens de faire ton tofu thoke, c’est trop trop bon ! Merci pour cette belle recete.

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge