Accueil Recettes Apéritif

Canapés aux piments végétariens

"Pour les amateurs de piment antillais dans la version soft !"

Voici la recette toute simple des canapés aux piments végétariens. Qu’est-ce que le piment végétarien car vous me direz avec raison que tous les piments sont par nature végétariens ? En fait ce sont des piments qui ressemblent par leur goût aux fameux piments antillais mais sans avoir le brûlant du piment connu sous l’autre nom de « scotch bonnet ». Ils sont très légèrement piquants ce qui fait qu’ils peuvent être consommés sans avoir la langue en feu et un souvenir brûlant et peu agréable. Au départ j’ai voulu les fourrer comme des piquillos mais je me suis aperçue que c’est mission impossible : les côtes à l’intérieur sont trop serrées et pleines de graines et on ne peut les vider sans les exploser. Donc je les ai traités ainsi et j’ai beaucoup aimé…



Ingrédients


facile 6 parts


  • 24 piments végétariens

  • 24 croûtons

  • 150 g de fromage frais (ici chèvre frais)



Étape par Étape


4 étapes    Prép 5min | Cuisson 20min

Print Friendly, PDF & Email



canapes aux piments vegetariens1 Tout d’abord je vous présente les piments végétariens afin que vous les reconnaissiez lorsque vous faites vos courses. Ils sont jaunes, rouges, vert ou orange, mesurent environ 4 à 6 cm et sont plutôt allongés et un peu biscornus.

canapes-aux-piments-vegetariens-22 Laver soigneusement les piments un à un sous un filet d’eau puis les mettre dans une poêle avec une cuillère à soupe d’huile (d’olive c’est meilleur). Placer sur un feu très doux et laisser cuire.

canapes-aux-piments-vegetariens-33 Retourner de temps en temps les piments dans la poêle afin qu’ils cuisent sur tous les côtés, ils peuvent légèrement dorer ce n’est pas grave. Les piments sont cuits lorsqu’ils s’affaissent en leur centre et deviennent tout mous. Les sortir alors de la poêle et les laisser refroidir.

canapes-aux-piments-vegetariens-44 Faire griller de petites tranches de pain pour faire des croûtons, soit au four soit à la poêle, les laisser refroidir puis étaler dessus une fine couche de fromage frais (ici du chèvre) et poser un piment cuit sur le dessus, c’est tout, c’est prêt et c’est bon ! La queue ne se mange pas mais j’ai trouvé ça plus joli de les laisser… mais vous pouvez les enlever si vous préférez cela ne change rien.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

8 Commentaires

  1. Si je comprends bien ils se situent entre le piment et les piquillos justement ! J’aimerais bien les goûter car forcément impossible pour moi de manger des piment antillais ! ma petite langue n’est pas habituée ! Quand aux piquillos, il est vrai que s’ils étaient un peu plus piquants je ne serais pas contre !
    Il ne me reste qu’à te remercier pour cette belle découverte ma Sophie ! gros bisous

    • Coucou ma Claudine,
      oui c’est cela, ils sont très légèrement piquants mais tout à fait supportables avec le parfum des scotch bonnet, ces petits piments tout ronds et colorés mais insupportables pour nos palais européens ! Je suis contente de te les avoir fait découvrir. Gros bisous

  2. tes canapés étaient magnifiques et délicieuses, je regrette maintenant que je n’ai pas goutté le piment 🙂 je me suis faite avoir plusieurs fois mais j’aurais du te faire confiance
    en tout cas très original encore une belle recherche de ta part
    bisous ma So
    Catalina a récemment publié…Pain de chou-fleurMy Profile

    • Coucou ma Cata,
      tu pouvais douter car en général les piments sont forts mais ceux-ci sont un tout petit peu piquant mais vraiment très très peu 😉 Après je n’ose pas trop insister car la tolérance aux piments est variable selon les personnes. J’avoue que je me suis blindée à force de faire des cuisines du monde ! Donc je suis plus mauvais juge qu’avant 😉 Mais en fait ceux-ci sont reconnus pour être tout à fait tolérables. Gros bisous ma Cata et merci pour ton gentil mot

    • Coucou ma Delphine,
      tu as absolument raison quand on a la bouche emportée par le feu du piment on ne sent plus rien sauf cette chaleur intense. J’ai vu que le meilleur truc pour faire passer ce feu c’est de boire du lait ou de manger un truc gras, pas l’eau qui ne sert à rien, ni le pain qui ne fait pas grand chose. Gros bisous ma belle et bonne journée à toi

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge