Accueil Cuisiner pour la paix

3 recettes pour la fin de l’esclavage

"Un plat en 3 recettes réunionnaises !"



Voici 3 recettes pour la fin de l’esclavage à l’île de la Réunion en 1848. Jacqueline du blog « Le jardin de Jacqueline » nous les présente aujourd’hui le 20 décembre pour célébrer ce moment avec « Cuisiner pour la paix » : le zembrocal haricots jaunes, le rougail 3 cousins et la fricassée de brèdes.

C’est la 1ère fois que Jacqueline participe à cet élan amical et humain qu’est « Cuisiner pour la paix ».

Ce sont les 3 préparations qui forment ce plat superbe.

Voici les ingrédients :

  • 400 g de morue séchée
  • 400 g de harengs
  • 400 g de snoeck
  • 3 oignons
  • gousses d’ail
  • 4-5 tomates
  • Jus de tomate
  • Thym, basilic, persil, aneth
  • Curcuma
  • Piments au goût
  • Huile d’olive

Zembrocal aux haricots jaunes

Voici les ingrédients :

  • 500 grammes de haricots jaunes non écossés
  • 500 grammes de riz  blanc ou complet
  • 1 petit oignon
  • curcuma
  • sel
  • poivre
  • aromates
  • 1 bouillon cube végétal
  • huile d’olive.

Fricassée de brèdes

Voici les ingrédients :

  • 1 gros bouquet de « brèdes » d’une seule variété ou mélangées (ici : chou de Chine, brèdes pariétaire, brèdes morelle , diverses salades… Pour l’Europe choisir des feuilles de salade qui ont un goût relevé comme la chicorée , la roquette et les fans de radis par exemple)
  • 1 petit oignon
  • 1-2 gousses d’ail
  • 1 ou 2 grains de petit piment ou 1 ou 2  gros piments ( facultatif )
  • 1 morceau de gingembre (facultatif)
  • 1 cuillerée d’huile d’olive
  • Sel en grains
  • Poivre

Pour la suite des 3 recettes cliquer ici.

Un grand merci à Jacqueline pour ce plat superbe fait de 3 recettes pour la fin de l’esclavage à l’île de la Réunion !

Cuisiner pour la paix

« Cuisiner pour la paix » est une main tendue vers les habitants des autres pays du monde comme un salut amical, il s’agit de faire une recette de chez eux le jour de leur fête nationale. Il n’y a pas d’autre considération que leur humanité dans ce geste.

« Cuisiner pour la paix » ne considère pas les gouvernements des pays, juste les êtres humains qui y habitent sachant que dans les dictatures de toute nature ce sont justement là que les personnes souffrent le plus et que cet élan amical prend encore plus de sens.

1 fête nationale = 1 plat de ce pays

Ce salut tout en humanité est ouvert à tous les blogueurs qui le désirent et je serais heureuse de les mettre à l’honneur sur mon blog les jours en question. N’hésitez pas à remonter vos anciennes recettes des pays le jour J et prévenez moi que je vous mette à l’honneur ! C’est aussi une façon de faire vivre vos recettes.

On peut faire son tour du monde en restant dans sa cuisine, c’est ce qu’ont entrepris certaines blogueuses. A la fois un challenge personnel, une certaine curiosité d’esprit parce qu’il faut fouiller pour sortir des sentiers battus, un désir de découvrir d’autres façons de cuisiner, une volonté de surprendre son entourage agréablement et d’ouvrir à la fois l’esprit et le goût.

Voici les prochaines dates des fêtes nationales

 

 

 



ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

6 Commentaires

    • Je suis très heureuse que Jacqueline ai pu se joindre à nous, c’était totalement inopiné et il y avait là une belle opportunité pour nous tous 🙂 J’ai été très heureuse de te voir et de parler un peu avec toi et j’ai bien retenu que tu aimes te balader dans Paris lors des vacances 😉 Gros bisous ma Delphine

  1. Merci chère Sophie pour ce partage . J’ai voulu faire honneur à mon île en proposant ces trois recettes pour fêter la libération de 1848 et cousiner pour la paix. Nous portons tous des esclavages et des libérations en nous . Merci à la Tendresse en cuisine de contribuer à cette communication qui fera Aussi connaître la cuisine réunionnaise . Avec Amour Jacqueline

    • C’est une bien jolie recette de votre île et un bien bel hommage à la fin d’une servitude humaine. Merci d’avoir été là et bienvenue à vous quand vous le souhaiterez. Joyeux Noël Jacqueline et à très bientôt j’espère. Bien amicalement 🙂 Sophie

    • Bien qu’il ne s’agisse pas à proprement parler d’une fête nationale, le post de Jacqueline trouve tout naturellement sa place dans « Cuisiner pour la paix », quelle plus belle façon d’apporter la paix que d’abolir l’esclavage ! Gros bisous ma belle

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge