Accueil Le mag

La logique et les mathématiques

"Mieux comprendre pour mieux vivre"



Ne fuyez pas si je vous parle de la logique et les mathématiques ! Je voudrais juste pointer du doigt un sentiment que nous avons tous eu un jour en planchant sur un problème de mathématiques.

Je ne sais pas si vous vous souvenez la souffrance de ne pas comprendre, ce sentiment d’impuissance où l’on va scruter le problème parce qu’un jour un imbécile nous a dit que la solution était forcément dans l’énoncé.

Je ne sais pas qui a dit ça un jour, mais moi je n’ai jamais vu la solution dans l’énoncé, je regardais fixement à me sortir les yeux de la tête mais j’ai jamais entraperçu l’ombre d’une réponse dans les caractères qui se succédaient sur le papier.

Par contre j’avais mal à la tête, ça chauffait sévère et j’étais malheureuse, je souffrais de ne pas comprendre en disséquant les mots un à un, en essayant de décrypter. Comme si la réponse était cachée sous l’encre des lettres, des chiffres, dans l’épaisseur du papier.

Les trains qui se croisent, les baignoires qui se vident et les robinets qui fuient… Toutes ces questions de logique quand on n’arrive pas à les résoudre font souffrir.

Mais quand on comprend, alors là, c’est la lumière, les ténèbres disparaissent et on voit éclatante la vérité, la logique enfermée dans l’énoncé. C’est comme une délivrance et alors on ressent une vraie joie, une  libération et l’impression que ben oui, c’était ça, ça ne pouvait qu’être cela !la logiqueJe vous parle de cela car la souffrance vient souvent d’un même sentiment, cela vient d’un manque de logique. On souffre parce qu’on ne comprend pas ce qui se passe, parce qu’on a pas fait la lumière sur ce qui est arrivé. Parce que dans notre système de valeurs cela n’est pas logique.

Comme si la souffrance était l’autre côté de la compréhension, l’autre versant de la médaille. Lorsqu’on comprend alors la souffrance disparaît…

Je ne vous parle pas d’une douleur physique ici, je vous parle d’une douleur de l’esprit. Bien sûr qu’on comprend bien ce qu’est une entorse ou une rage de dent mais ça empêche pas de souffrir…

Alors peut-être que si l’on souffre il faut chercher la réponse ? Chercher à comprendre une logique qui nous échappe ? A se placer d’un autre point de vue ?

Il y a dans les mathématiques quelque chose de profondément apaisant, c’est que la vérité est là, quoi qu’on puisse penser, imaginer, elle est invariable, absolument logique et imparable. Il n’y en a qu’une et lorsqu’on la trouve on se sent bien. On peut dire le contraire, on peut la nier, on peut lui tourner le dos mais la vérité est la vérité, la solution est la solution !

C’est un refuge de l’esprit et de l’intelligence, la base de nos raisonnements.

Chercher à comprendre en toute logique c’est chercher à apaiser son esprit dans la vérité, chercher à analyser les situations pour en comprendre le sens.

Je laisse souvent, enfin, assez souvent des posts sur mes réflexions si vous avez envie d’un peu de lecture, cliquez ici.

Mme de Staël disait « Tout comprendre c’est tout pardonner ».

Ce post à quelque chose à voir avec la tendresse, car essayer de comprendre c’est aussi une forme de tendresse à travers l’apaisement que cela procure, non ?

 

 

 



ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

2 Commentaires

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge