Confit de ratatouille

    Confit de ratatouille

    Ce confit de ratatouille est la somme de tout ce que j’ai pu lire, essayer, compris en cuisine au sujet de la cuisson des légumes et spécialement des légumes du soleil et de la ratatouille. Des heures de recherches sur le Web, dans les livres, des conseils de grands chefs, des essais, des ratages et des approximations dans ma cuisine.

    J’ai pioché pour chaque légume la cuisson la plus appropriée, qui respecte ou révèle sa nature intrinsèque. L’assemblage final est comme le bouquet d’un feu d’artifice et la dégustation.. ah.. là… j’ai pas de mots.

    Si vous avez de l’amour à revendre c’est le moment où jamais de vous y essayer, pourquoi dis-je cela ? Parce que j’ai mis toute une matinée à la faire, c’est un plat long, très long à faire et qui demande une présence permanente derrière les fourneaux. Elle exige beaucoup de patience, de minutie et d’attention. Donc si vous ne possédez pas toutes ces vertus aujourd’hui ou si vous êtes pressé, choisissez une autre recette !

    confit de ratatouille

    Par contre s’il y a de nombreuses étapes, elles sont toutes simples. Mais je vous garantis, si vous la cuisinez, une ratatouille comme vous n’en avez jamais mangé… Voilà… Parfois pour atteindre le haut d’une montagne il faut se donner du mal, ici c’est un paysage gustatif unique que je vous promets !

    J’ai testé ce confit de ratatouille chaud, froid et à température ambiante et là où il révèle toutes ses saveurs c’est à température ambiante. Le chaud et le froid masque un peu la complexité des parfums et ne révèlent pas la profondeur extraordinaire de ce plat. C’est très bon mais pour l’excellence je vous conseille le tiède-froid.

    Pour une fois que je ne fais pas une recette de fainéante ! Je la dédie à mes concitoyens pour le 14 juillet avec « Cuisiner pour la paix » ainsi que pour ma Cata et le #CataCookingChallenge07.

    Jamais vous ne pourrez goûter un tel plat ailleurs que chez vous, il demande trop d’efforts pour être cuisiné industriellement ou même artisanalement. Trop de temps, d’énergie ou de main d’œuvre.

    Ce n’est pas difficile, juste long et exigeant… Vous me direz si vous essayez !

    Imprimer la recette
    Confit de ratatouille
    C'est long, c'est exigeant, c'est une merveille.
    Plat Entrée
    Cuisine France
    Temps de Préparation 120 minutes
    Temps de Cuisson 90 minutes
    Temps d'Attente 30 minutes
    Portions
    personnes
    Ingrédients
    Plat Entrée
    Cuisine France
    Temps de Préparation 120 minutes
    Temps de Cuisson 90 minutes
    Temps d'Attente 30 minutes
    Portions
    personnes
    Ingrédients
    Instructions
    1. Laver le poivron rouge et les aubergines, les poser sur une feuille de papier sulfurisé posée sur une plaque de cuisson et enfourner à 200°C (th. 6-7) pendant 50 minutes.
    2. Pendant ce temps peler un gros oignon et le couper en cubes d'environ 1 cm.
    3. Verser une cuillère à soupe d'huile d'olive dans une poêle et sur feu ultra doux faire revenir les oignons jusqu'à ce qu'ils soient tendres et translucide (environ 30 minutes). Les remuer souvent pour qu'ils ne prennent pas de couleur.
    4. Laver les courgettes (bio) ou les peler (non bios) puis ôter le pédoncule et les couper en morceaux d'environ 2-3 cm.
    5. Peler les gousses d'ail, les couper en deux dans la longueur et ôter les germes.
    6. Verser une cuillère à soupe d'huile d'olive dans un faitout et ajouter les dés de courgettes et l'ail et laisser cuire sur feu doux en remuant souvent jusqu'à ce que les courgettes soient devenu fondantes mais se tiennent encore en morceaux (1 heure environ).
    7. Pendant ce temps, plonger les tomates dans de l'eau bouillante et les y laisser pendant 2-3 minutes.
    8. Peler les tomates (monder est le terme) ôter les graines et le liquide qui se trouvent à l'intérieur et les couper en dés.
    9. Étaler ces dés de tomates sur une feuille de papier sulfurisé posée dans un moule, les saler légèrement et les arroser d'une cuillère à café d'huile d'olive. Enfourner les tomates sous les poivrons/aubergines pour 1 heure. Au bout d'une demi heure les sortir les égoutter pour évacuer le trop-plein de liquide puis ré-enfourner pour terminer de les confire.
    10. Voici à quoi doivent ressembler les dés d'oignon une fois qu'ils sont confits, ils sont presque transparents. Arrêter alors la cuisson.
    11. Voici à quoi ressemblent les aubergines et le poivron rouge après la cuisson au four, ils sont brunis et c'est normal. Laisser tiédir les aubergines qui ont tendance à se tasser, ça aussi c'est normal.
    12. Placer immédiatement le poivron au sortir du four dans un papier d'aluminium pour que la vapeur qui sort du légume aide à le peler quand il aura refroidi.
    13. Ouvrir les aubergines en deux dans la longueur et ramasser la pulpe avec une cuillère en raclant la peau, si elle a grillé par certains endroits c'est tant mieux car ainsi cela donnera un petit goût fumé supplémentaire.
    14. Placer la pulpe d'aubergine coupée en morceaux avec un couteau dans une passoire fine afin d'essorer au maximum le légume. Le laisser s'égoutter pendant 30 minutes, puis presser ensuite pour ôter le maximum de liquide.
    15. Une fois le poivron tiède-froid, le peler en pinçant la peau pour la retirer de la pulpe du légume. Ôter aussi le pédoncule et les graines qui se trouvent à l'intérieur
    16. Couper le poivron en lanières puis en petits carrés. Réserver.
    17. Arrêter la cuisson des courgettes quand celles-ci sont devenues bien tendres.
    18. Verser les tomates confites sur les oignons confits.
    19. Puis ajouter les dés de poivrons.
    20. Verser ensuite la chair des aubergines.
    21. Puis enfin les courgettes cuites.
    22. Assaisonner de sel au goût et d'une cuillère à café rase d'herbes de Provence. Mélanger.
    23. Verser enfin dans des ramequins de présentation en porcelaine ou dans un moule de terre et enfourner pour 40 minutes au th. 5-6 (170°C). Sortir et laisser refroidir ou déguster chaud au choix.
    Notes

    Facile, excellent mais très long et minutieux.

    Partager cette recette
    PARTAGER
    Article précédentBento 10
    Article suivantMes 10 meilleures salades d’été
    Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

    4 Commentaires

    LAISSER UN COMMENTAIRE

    CommentLuv badge