Koshari (Egypte)

"Un plat roboratif qui fait oublier la viande"



Koshari (Egypte) 20

Le koshari est le « sandwich » égyptien, la junk food de ce pays d’Afrique du nord. On peut le déguster à chaque coin de rue du Caire. Mais au niveau nutritionnel c’est bien meilleur que nos préparations à base de viande plus ou moins frelatée. Vous entrez et l’on ne vous demande pas « salade, tomate, oignon ? » on vous demande « petit, moyen ou grand ? ». C’est un plat qui tient au corps sans viande. Uniquement des graines, des céréales, des tomates et des épices.



Ingrédients


facile 8 parts


  • 250 g de macaronis courts

  • 1 verre de riz

  • 1 verre de lentilles (noires = béluga de préférence)

  • 1 grosse boîte de pois chiches

  • 2 gros oignons

  • 1 louche d'huile d'olive

  • 500 ml de coulis de tomates

  • 1 cuillère à soupe de piment sec haché (doux)

  • 1 cuillère à café de cumin

  • 1 cuillère à café de coriandre en poudre

  • 6 gousses d'ail

  • 2 cuillères à soupe de vinaigre



Étape par Étape


19 étapes    Prép 25min | Cuisson 2h

Print Friendly



Koshari (Egypte) 11 Faire cuire le riz dans deux verres d’eau (moi au micro-onde 14 minutes).

Koshari (Egypte) 22 Faire cuire les macaronis de façon habituelle dans un grand volume d’eau salée comme il est indiqué sur le paquet.

Koshari (Egypte) 33 Faire cuire les lentilles (dans l’idéal les lentilles noires « beluga » mais je n’en ai pas trouvé) dans trois verres d’eau et sans sel, départ à froid, jusqu’à ce que tout le liquide ait été absorbé.

Koshari (Egypte) 44 Émincer finement les oignons.

Koshari (Egypte) 55 Les faire revenir dans une sauteuse dans une louche d’huile d’olive.

Koshari (Egypte) 66 Remuer sans arrêt jusqu’à ce qu’ils soient complètement caramélisés.

Koshari (Egypte) 77 Retirer les oignons de la sauteuse et conserver l’huile dedans pour faire frire l’ail ciselé.

Koshari (Egypte) 88 Quand l’ail est bien doré (mais pas noir !) ajouter le coulis de tomates.

Koshari (Egypte) 99 Puis le piment sec haché (attention pas trop piquant le piment !).

Koshari (Egypte) 1010 Puis la poudre de cumin.

Koshari (Egypte) 1111 Puis la poudre de coriandre.

Koshari (Egypte) 1212 Puis le vinaigre. Laisser ensuite ensuite le coulis réduire au 2/3 à feu doux pendant environ 15 minutes en remuant souvent puis réserver.

Koshari (Egypte) 1313 Égoutter les pois chiches et les rincer sous un filet d’eau.

Koshari (Egypte) 1414 Mélanger les riz, lentilles et pois chiches et faire réchauffer doucement.

Koshari (Egypte) 1515 Faire griller les macaronis avec un peu d’huile pour qu’ils dorent.

Koshari (Egypte) 1716 Verser dans un plat le mélange riz/lentilles/pois chiches chaud.

Koshari (Egypte) 1817 Verser dessus les macaronis légèrement croustillants.

Koshari (Egypte) 1918 Verser la sauce aux tomates et épices que vous avez réchauffée sur le dessus.

Koshari (Egypte) 019 - Enfin verser les oignons frits et les répartir sur toute la surface du plat.  



ou

AJOUTER À VOS FAVORIS

Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


14 Commentaires

    • Coucou Brigitte 🙂
      J’aime beaucoup en général toutes les recettes qui ont avoir de près ou de loin avec le bassin méditerranéen, c’est toujours savoureux, parfumé et en général très sain. J’avais des doutes en voyant la composition de ce plat mais en fait il est vraiment délicieux. Belle journée à toi, bisous

  1. Original ma Sophie.Riz et pâtes, lentilles et pois chiche un plat qui a de quoi rassasier les estomacs. Céréale et légumes assez équilibré en fait. Bon j’espère que tu as gardé L’eau des pois chiche (aquafaba pour faire une mousse au chocolat végétale;). Bisous ma Sophie et douce soirée

    • Hello ma Jackie,
      en fait j’ai fait deux mousses végétales au chocolat et je préfère celle au soja soyeux car elle est plus crémeuse, mais l’eau des pois chiches la prochaine fois j’essaie d’en faire des meringues.. pour voir. Bisous ma belle

  2. J’adore ce plat! Je le connaissais car je l’ai introduit dans mon livre « Les pâtes du monde maison », l’association de lentilles, riz et pâtes est délicieuse! Ton plat est succulent. Bravo! Gros bisous.

    • Coucou ma Patty,
      je suis contente que tu connaisses et tu approuves cette recette 🙂 Il faut que tu me montres ton livre !! Je suis en train d’en écrire un : quel boulot ! Gros bisous ma belle

    • Hellooooo Gaëlle,
      ce qui m’a poussé à le faire est une vidéo que j’ai vue en anglais sur Le Caire et sur ce plat, ensuite impossible de trouver la recette en français alors je suis allée voir la recette en… arabe, c’était une vidéo, et avec le visuel je m’en suis sortie. C’est un plat très parfumé et vraiment bon surtout avec le croustillant des pâtes et des oignons frits qui se mélange à la sauce épicée (voire forte selon les goûts). Un vrai dépaysement. Gros bisous et merci de ta visite 🙂

  3. Ben ça alors !! je suis allée en Egypte et je ne me souviens pas du tout avoir mangé ce plat ! bon il y au moins 25/30ans (mon plus beau voyage celui qui m’a marquée le plus..) !! Pas étonnant que tu dises qu’il tienne au corps, c’est incroyable ce qu’il contient comme graines et céréales ! il est certain que la viande serait bien de trop. Je crois pouvoir dire que j’aimerais le goût, vu les épices maintenant est ce que j’ai l’appétit nécessaire pour en manger ce n’est pas sûr. C’est le genre de plat qui me rassasie très vite ! Super ce plat Sophie ! merci pour cette belle découverte ! Gros bisous

    • Ma Claudine,
      quelle chance tu as eue de visiter ainsi ce magnifique pays, les 40 siècles n’ont jamais pu me contempler… sourire. Visiter les temples, descendre le Nil, se dépayser totalement et tenter de comprendre notre civilisation à partir de ce berceau qui a influencé la Grèce, qui a inventé la géométrie pour répartir également entre les paysans les terres fertiles après la décrue du Nil. Mais voilà, si ce pays me fascine, je n’y suis jamais allée. Ce plat est très roboratif et je pense qu’après un bol on tient toute la journée sans faim ! Gros bisous ma belle

    • Coucou ma Christelle,
      je suis heureuse d’avoir affaire là à une connaisseuse ! C’est vrai que c’est étrange cette composition mais c’est vraiment délicieux. Belle fin de journée à toi. Gros bisous

    • Bonjour Astrid,
      oui chez nous on mange tous ces ingrédients séparément et on imagine mal ce que ça donne à la fin mais en fait c’est vraiment très très bon. Moi j’avais aussi des inquiétudes comme toi sur le goût final du koshari mais la surprise a été excellente. En fait c’est un plat de pauvre : rassasiant et complet à base de céréales et de légumineuses et ce mélange céréale/légumineuse remplace parfaitement la viande en se complétant au niveau des protéines. Tous les pays pauvres font ce mélange d’où la viande est absence en Amérique du sud c’est haricots rouges/riz, en Afrique du nord couscous/pois chiches et en Inde riz/lentilles, la viande en est absente mais les protéines sont bien là ! Belle journée à toi, bisous

LAISSER UN COMMENTAIRE

CommentLuv badge