Couscous aux légumes vapeur – amekfoul (Kabylie)

"Un plat léger et subtil"



Avec les beaux temps qui reviennent ce couscous aux légumes vapeur découvert dans les plats traditionnels kabyles est le bienvenu, très léger, avec des légumes frais c’est un régal. Pas de sauce, de piment, juste le gout d’une bonne macédoine de légumes mélangée à de la semoule fine et légère avec en fond le parfum de l’huile d’olive. Une recette saine et pour moi très originale. J’ai été ravie d’aller ainsi à la rencontre de la cuisine kabyle avec ce plat. Par contre il faut absolument faire sa macédoine soi-même à partir de produits frais, pas de boîte ni de surgelés (sauf pour les petits pois ici, mais ça va !), il faut bosser un peu pour avoir du plaisir 😉 Sinon vous pouvez mettre tous les légumes que vous voulez en fonction de la saison et de ce que vous avez.



Ingrédients


facile 6 parts


  • 500 g de semoule de couscous

  • 6 cuillères à soupe d'huile d'olive

  • 580 g d'eau bouillante

  • Sel au goût

  • 2 carottes

  • 1 belle courgette

  • 1 gros oignon doux

  • 1 poignée de fèves fraîches écossées

  • 1 poignée de petits pois écossés

  • 1 gros navet

  • 1 grosse poignée de haricots verts

  • 1 filet d'huile d'olive

  • Sel au goût



Étape par Étape


11 étapes    Prép 30min | Cuisson 30min

Print Friendly



1 Peler les carottes et les couper en petits dés. Commencer par ce légume plus long à cuire que les autres et les mettre immédiatement à cuire dans une marguerite à la vapeur pendant la préparation des autres légumes.

2 Peler un gros navet, le couper en tranches puis en petits cubes.

3 Écosser les fèves, je pense que pour les fèves vous pouvez aussi choisir des fèves surgelées.

4 Effiler les haricots verts, les laver et les couper en petits tronçons d’environ 1 à 2 cm.

5 Peler un gros oignon blanc et doux et le couper en cubes.

6 Peler une belle courgette la couper en deux, puis en bandes et enfin en cubes.

7 Verser tous les légumes sur la marguerite, couvrir et laisser cuire à la vapeur environ 30 minutes. Vérifier qu’ils soient bien cuits avec une pique en bois qui doit s’enfoncer facilement.

8 Pendant la cuisson des légumes préparer la semoule. Ma façon est loin d’être traditionnelle, je n’ai pas de couscoussier et je suis flemmarde mais ce que je fais marche très bien quand même. Arroser la semoule d’huile d’olive et de sel et mélanger pour enduire les graines du gras.

9 Verser l’eau bouillante, mélanger et laisser reposer 10 minutes le temps que la graine gonfle. Puis travailler la semoule à la fourchette pour l’égrener et séparer les grains des grumeaux.

10 Sortir les légumes cuits de la marguerite, les arroser d’un filet d’huile d’olive et mélanger.

couscous aux légumes vapeur11 Mélanger la semoule et les légumes et disposer sur les bords des rondelles d’œufs durs.    



Cette recette de couscous aux légumes vapeur kabyle a été réalisée pour accompagner le #CataCookingChallenge06 initié par Catalina qui anime « Le blog de Cata« , la marraine de ce mois est Samar du blog « Mes inspirations culinaires« . Elles nous invitent à visiter les cuisines des pays suivants : Algérie, Égypte, Libye, Mali, Maroc, Mauritanie, Niger, Soudan, Tchad, Tunisie, Sénégal ainsi que les cuisines du Maghreb et Berbère ainsi que les régions du Languedoc-Roussillon et Midi-Pyrénées.Ma chère Claudine qui anime « La cuisine de Gut » a eu l’air d’apprécier cette recette alors je la lui soumets également avec plaisir pour son challenge « Cuisinons de saison » où elle invite les blogueurs à partager des recettes avec les fruits et légumes du moment.  


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS

Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


19 Commentaires

    • C’est très léger, tu verras et les goûts sont si simples : juste les légumes, l’huile d’olive et le couscous. Gros bisous

    • J’adore cette semoule de blé dur et en ce moment j’en fait une cure avec les cuisines du nord de l’Afrique, ça me met en joie … Bon week-end à toi, biz

  1. Beaucoup de légumes frais dans mon jardin , bientôt bons pour la récolte , une recette que je vais adopter et j’ai déjà dans la tête le décor coloré , la présentation alléchante de ce mets tout simple finalement … J’adore vos recettes et ces voyages découvertes du goût … Merci ..

    • Merci du fond du coeur pour votre gentil commentaire, je suis très heureuse que mes petites recettes dénichées un peu partout vous plaise. J’essaie toujours de les faire simples et reproductibles facilement ces cuisines du monde. Ma récompense ce sont les messages comme celui que vous m’avez envoyé et qui me fait fondre le coeur de joie. Merci infiniment pour cette belle émotion. Bonne soirée à vous

    • Avec ce plat c’est o-bli-gé sinon ce sera pas bon 😉 Il y a des moments où il le faut… lol… Gros bisous ma Patty

  2. Je fais un peu la même chose lorsqu’il me reste de la semoule après un couscous et on le mange en salade comme un taboulé ! Tu as eu raison d’insister sur le fait de ne pas utiliser de macédoine en boite, avec les bons petits légumes que l’on a en ce moment ce serait vraiment triste… je n’autorise parfois les petits pois surgelés toutefois et TOUJOURS les fèves surgelées écossées ! mais le reste jamais surgelés en cette saison ! Merci tout plein de dédier ce plat à cuisinons de saison ! Je vais sans doute le mettre sous les harcots verts !! Bisous ma sophie !

    • Coucou chère Claudine, merci pour ton message, moi aussi je préfère les fèves surgelées déjà pelée. Mais là j’ai envie d’en manger comme le faisait ma grand-mère, des petites fèves,un soupçon de sel et de l’huile d’olive, elle les mangeait crues. Gros bisous ma belle

    • Oui c’est un plat d’un pays où il fait chaud l’été alors ça tombe bien 😉 Gros bisous ma Carole et belle journée à toi

LAISSER UN COMMENTAIRE

CommentLuv badge