Accueil Cuisiner pour la paix

Coings confits – Ayva tatlisi (Turquie)

"Très parfumés et sucrés"

coings confits

Je n’avais jamais cuisiné de coings avant cette recette de coings confits et je suis très heureuse de cette découverte gustative. J’aime bien terminer les repas avec autre chose qu’une tarte ou un gâteau lorsque je reçois et je trouve que les fruits cuisinés sont une bonne alternative, moins lourde en général. Ici cette recette est vraiment très sucrée et je l’ai présentée avec du yaourt crémeux nature pour « casser » son côté sirupeux qui peut devenir trop présent.  Ici en France on ne peut faire autrement que cuisiner le coing, c’est immangeable sinon. Mais j’ai appris qu’il existait en Turquie des variétés de coings comestibles sans cuisson. Bon ce que je vous dis ne vous sert à rien, mais voilà ça peut éventuellement sortir dans une discussion… 😉  En tout cas cela a une très jolie couleur entre le rose et le saumon, c’est fin et délicat. Si la cuisine turque vous intéresse je vous invite à cliquer ici, mes amies blogueuses ont cuisiné des recettes de ce pays.



Ingrédients


facile 6 parts


  • 3 gros coings

  • 200 g de sucre en poudre

  • 50 cl d'eau

  • 1 citron

  • 8 clous de girofle



Étape par Étape


7 étapes    Prép 15min | Cuisson 40min

Print Friendly, PDF & Email



1 Préparer un grand saladier plein d’eau avec le jus d’un demi citron. Peler les coings avec un économe, les couper en deux, ôter le coeur, mettre les graines de côtés. Jeter les demi coings pelés dans le saladier plein d’eau citronnée pour éviter qu’ils ne noircissent à l’air.

2 Une fois tous les coings pelées, les sortir du saladier, les mettre dans une marmite et arroser du jus du demi citron restant.

3 Verser le sucre en poudre.

4 Ajouter les 6 ou 8 (comme ici) clous de girofle. Je ne suis pas fan à la base de cette épice assez forte mais en fait à la fin on ne sent pas sa présence, enfin, on ne peut déterminer que c’est du clou de girofle !

5 Arroser d’eau.

6 Ajouter les graines de coings réservées au début. On les ajoute à la préparation pour qu’elles apportent la jolie couleur rose dorée à la fin. Il faut les enlever au moment de servir.

7 Faire cuire les fruits jusqu’à ce qu’ils prennent la belle couleur saumon attendue. Ne pas  hésiter à les retourner délicatement dans le sirop en cours de cuisson.


Ces coings confits sont turcs et ont été cuisinés pour accompagner le #CataCookingChallenge10 initié par mon amie Catalina qui anime « Le blog de Cata » et dont la marraine ce mois-ci est mon amie Marie-Christine qui anime le blog « L’alchimie des mets de Nonna« . Je suis si heureuse de leurs présences ensemble pendant un mois ! Ce mois d’octobre nous sommes invités à visiter les cuisines des pays suivants : Arménie, Azerbaïdjan, Géorgie, Irak, Iran, Israël, Jordanie, Liban, Arabie Saoudite, Syrie et Turquie. Les régions françaises sont la Provence – Alpes – Côte d’Azur et la Corse.


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


20 Commentaires

    • Sourire, autant quand ils sont crus les coings sont pas très glamour mais cuits je les trouve aussi bien joli dans cette couleur rose saumonée bien tendre, je ressens la même chose que toi ! Bisous Marion

    • Bonjour Michelle,
      je suis contente que cette recette te plaise, j’aime aussi beaucoup la finesse de goût de ce fruit. C’est vrai qu’on le cuisine peu en France mise à part en pâte de fruits ou bien en gelée ! Belle fin de journée à toi

    • Coucou Guy,
      je trouve que le coing est entre la pomme et la poire avec une texture plus granuleuse et grossière, le goût est très fin et délicat mais il est assez dur à peler et doit de toutes les façons être cuit (du moins en France). Bon week-end 🙂

    • J’ai cherché et vu qu’on pouvait aussi faire des coings en version salée notamment dans des tajines, ce doit être bien bon aussi. Belle journée à toi Julia et merci 🙂

    • Cela a bien le goût de coings mais je pense qu’ils doivent vraiment être accompagnés car c’est très sucré et c’est très bon !! Merci pour ton message bonne soirée Séb, bises.

  1. Le coing est un fruit que j’aime beaucoup, il est très délicat. Mais il est tellement dur à éplucher et à couper que ça me décourage parfois de le cuisiner… Mais sinon cette recette est vraiment très très plaisante, j’adore la cuisine turque, très beau dessert ! Gros bisous ma Sophie
    plaisiretequilibre a récemment publié…Macarons roses pour Octobre RoseMy Profile

    • Merci ma Laurence 🙂 C’est vrai qu’il est pas facile à peler, qu’il est pas super beau et qu’en plus il peluche parfois sur sa peau mais c’est un goût que j’aime beaucoup et je cherche à faire maintenant d’autres recettes. Bisous ma belle et bonne journée

    • Il est très sucré ce dessert il faut l’accompagner d’un fromage frais, d’un yaourt ou d’un fromage blanc non sucré, ou alors pour faire plus chic une chantilly sans sucre 😉 Bisous ma Cata

    • Je n’ai jamais fait de pâte de coings mais comme je ne suis pas fan des pâtes de fruits… Mais par contre j’ai beaucoup le goût du coing ! Gros bisous ma Carole

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge