Accueil Desserts Chocolat

Bûche de Noël vegan (et sans gluten)

"Très facile à faire avec des ingrédients simples"

J’ai fait cette bûche de Noël en version vegan et sans gluten. Elle est très simple à faire. De plus elle est adaptée à la majorité des restrictions alimentaires. On rencontre de plus en plus de régimes particuliers, quand j’étais petite cela n’existait pas. Ces maladies étaient très très rares, aujourd’hui on rencontre de plus en plus de problème de santé. C’est une évidence, on a beau le cacher, le nier. L’évidence est là, sous nos yeux. Et le marché s’adapte. On propose maintenant des aliments adaptés aux nouvelles souffrances. Le veau d’or est bien nourrit… Alors j’ai fait cette bûche avec des ingrédients non spécialisés… Là où on met de l’amour on peut changer les choses…



Ingrédients


facile 12 parts


  • 430 g de purée de marrons au naturel

  • 300 g de crème de marrons

  • 100 g de margarine

  • 200 g de chocolat noir

  • 1 cuillère à soupe de rhum

  • 100 g de sucre glace

  • 100 g de noisettes sans peau



Étape par Étape


13 étapes    Prép 15min | Cuisson 0

Print Friendly, PDF & Email



1 Je n’avais plus de sucre glace. Par contre j’avais la flemme d’aller en chercher… je l’ai fait : mixer 100 g de sucre…

2 Ajouter 100 g de noisettes sans peau au sucre glace. Mixer à nouveau.

3 Il faut le faire avec un mixer ultra puissant afin d’obtenir presque de la crème de noisettes. C’est à dire un sablage qui commence à devenir bien gras. Réserver.

4 Faire fondre dans une casserole à feu très doux la margarine avec le chocolat noir.

5 Dans un mixer mélanger une bonne cuillère à soupe de rhum ambré avec la purée de marrons au naturel.

6 Puis ajouter la crème de marrons.

7 Mélanger bien la margarine avec le chocolat fondu. Verser le contenu de la casserole dans le mixer.

8 Mixer jusqu’à obtenir une crème dense et absolument homogène.

9 Tapisser un moule à cake de film alimentaire. Déposer au fond 5 cuillères à soupe de crème de marrons au chocolat puis 1/3 des noisettes au sucre. Recommencer la manoeuvre une seconde fois.

10 Recouvrir du reste de crème de marrons au chocolat et bien égaliser la surface.

11 Enfin verser le dernier tiers de noisettes au sucre. Ramener le film alimentaire de façon à recouvrir la bûche. Mettre au frais pour au moins 12h pour que les parfums se mélangent.

12 Démouler la bûche, lui ôter le film alimentaire. Puis utiliser celui-ci pour lui donner une forme plutôt ronde, comme une bûche.

13 Faire fondre du chocolat et à l’aide d’une baguette chinoise recouverte de chocolat creuser des entailles dans la bûche. Pour figurer les écorces d’un arbre. Pour finir saupoudrer d’un peu de sucre glace.


Ce buche de Noël vegan participe au calendrier de l’Avent et avec mes amies Patty du blog Je cuisine donc je suis  qui a fait l’entrée Mini-cheesecakes vegan aux épinards et aux tomates séchées et Martine du blog Kilomètre-0 qui a fait le plat Lentilles beluga au potimarron rôti et crème fraîche de noix de cajou. Le thème était un repas de Noël vegan !


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

16 Commentaires

    • Je crois que c’est le moment où jamais de battre le rappel et de faire venir à sa table toutes les personnes et réaliser un repas qui puisse être dégusté par tous !!

    • 🙂 J’ai passé un très bon Noël je te remercie beaucoup 🙂 J’espère que toi aussi tu as passé de jolis moments de partage et de tendresse. Pour cette bûche, la prochaine fois, je ne mettrai pas l’insert de noisettes, c’était pas mauvais du tout mais ça n’apportait pas la gourmandise que j’en attendais. En fait la bûche juste avec marrons et chocolat est impeccable comme ça ! Gros bisous Julia 🙂

  1. Oh comme elle est belle et gourmande. J’aurais adoré 🙂
    J’ai hâte de voir ce que Patty a concocté. Elle ne l’a pas encore posté 🙂
    Gros bisous Copine et merci pour ton amitié qui m’est si précieuse.

    • Avec plaisir ma Cata, je l’ai bien aimée car j’ai trouvé qu’elle était très équilibrée en sucre et dans les parfums. Gros bisous ma belle

  2. En effet il faudrait que le marché s’adapte. Mais dans le bon sens. Il suffirait de nous offrir des aliments ou préparations saines au lieu de nous vendre des coch…..ries! Sans qu’on soit obligée d’emmener une loupe aux courses pour déchiffrer les additifs. Il y aurait moins de problèmes et moins d’enfants qui naissent allergiques à tout. Mon coup de g…le du jour…., je sors.
    Ceci dit votre bûche a l’air délicieuse. Il en reste un bout?
    Encore une fois Joyeux Noël, Sophie.

    • Mais Christa, si on n’avait plus d’additifs dans la nourriture, il y aurait beaucoup moins de maladies, donc de médicaments à acheter… ça fait pas marcher le business la santé !! Non il faut être malade pour consommer des médicaments… Malade c’est l’état idéal où l’on consomme le plus.
      D’où l’intérêt des cochonneries…
      Il ne reste malheureusement plus de bout de bûche… tout est parti 😉
      Merci pour vos voeux qui me font si plaisir, à vous aussi Christa, bon Noël 🙂

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge