Accueil Cuisiner pour la paix

Boulettes végétales thaï

"Super faciles à cuisiner et étonnantes !"

boulettes végétales thaï

Je commence à m’intéresser aux protéines de soja texturées alors je me suis lancée dans les boulettes végétales thaï. Après avoir eu un recul par rapport à tout ce qui se rapproche de près ou de loin du tofu. Pendant des années j’ai évité le tofu pour son goût si particulier que je n’aime pas. Et puis j’ai rencontré des recettes qui m’ont fait revoir ma copie. Je suis contente de ne pas rester bloquée sur une idée. Car en testant ces boulettes je me suis approchée vraiment très très près des boulettes de poulet. Si vous ne le dites pas, personne ne saura qu’il n’y a pas de viande dans ces boulettes, on parie ? Finalement, il y a toujours une façon d’accommoder un ingrédient qu’on n’aime pas d’une façon plaisante. Ici c’est presque la recette que j’ai trouvé sur le sympathique blog Du bio dans mon bento. Je dis presque car j’ai oublié le beurre de cacahuètes. Finalement ça marche très bien sans ! Il faudrait que je réessaie avec pour me faire une opinion ! J’ai arrosé ces boulettes de sauce teriyaki maison. Ultra facile et rapide à faire vous la trouverez ici.



Ingrédients


facile 6 parts


  • 120 g de protéines de soja texturé petits morceaux

  • 50 g de farine

  • 1/2 cuillère à café de cumin en poudre

  • 3 cm de gingembre râpé

  • 2 cuillères à soupe de citronnelle émincée (surgelée)

  • 1 cuillère à café de piment doux en poudre (ou plus fort au goût)

  • 2 gousses d'ail

  • 2 bouillons Kub

  • 600 g (ml) d'eau bouillante

  • 3 cuillères à soupe d'huile neutre pour cuisson

  • 1 dose de sauce teriyaki (voir sur le blog)



Étape par Étape


12 étapes    Prép 20min | Cuisson 30min

Print Friendly, PDF & Email



1 Mettre dans une casserole les deux bouillons Kub.

2 Y verser les protéines de soja texturé et y verser l’eau bouillante.

3 Couvrir et laisser gonfler le temps de préparation du reste des ingrédients de la recette. C’est à dire environ 10 minutes.

4 Peler les deux gousses d’ail et les râper aux petits trous d’une râpe.

5 Rassembler tous les ingrédients : le piment (à évaluer selon votre goût), le gingembre avec l’ail râpé, le sucre en poudre avec le cumin moulu, la farine et la citronnelle ciselée.

6 Verser tous les ingrédients dans un mixer et ainsi que les protéines de soja bien égouttées. C’est là que j’ai oublié le beurre d’arachide…

7 Ajouter une cuillère à soupe de sauce soja.

8 Mettre en marche le robot pour mixer les ingrédients. La texture doit être comme une grosse semoule.

9 Prélever des cuillères à soupe de la préparation. Mouiller les mains pour faire des boulettes (15 plus ou moins en tout). Bien presser pour amalgamer les ingrédients puis les passer dans la farine.

10 Verser un fond d’huile dans une poêle et faire revenir les boulettes pour qu’elles dorent.

11 Mettre les boulettes végétales thaï dans une marguerite ou un cuit-vapeur. Terminer la cuisson à la vapeur pendant 20 minutes.

12 Servir ces boulettes bien chaudes arrosées de sauce teriyaki bien chaude également. Avec un riz blanc c’est parfait !


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS


Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !


PARTAGER
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

7 Commentaires

  1. Je ne connais pas les protéines de soja mais ce que je vois, c’est que ton plat fait bien envie. La photo est superbe, c’est gourmand à souhait. Je t’accompagnerai demain pour la fête iranienne. J’ai déjà mis deux recettes sur mon blog et en mettrai une autre ce soir. Avec le très beau livre que j’ai reçu à Noël sur la cuisine perse, j’étais vraiment à mon affaire cette fois. Il contient de sublimes recettes. Je crois qu’elles vont te plaire 🙂
    Gros bisous et bon après midi Copine

  2. Cuisiner végétal demande sans doute certaines adaptations et c’est sans doute pour cela que moi aussi j’ai souvent été déçue de certains plats que je ne maîtrise pas. Tes boulettes donnent vraiment envie d’essayer. Avec cette sauce teriyaki, elles doivent être super bonnes ! Merci pour tous ces nouveaux horizons que tu ouvres. Gros bisous ma Sophie

    • C’est vrai qu’on a du mal à avancer et à découvrir quand les premières tentatives sont pas terribles. J’ai la chance d’être terriblement têtue et je crois que n’importe quel ingrédient peut être bon s’il est bien préparé. Il faut juste trouver le truc 😉 Gros bisous ma Laurence

LAISSER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here

CommentLuv badge