Association : Cuisiner pour la paix

"Un petit pas pour un monde meilleur"



Cette association a vu le jour au mois d’août 2015. C’est une association à but non lucratif qui a pour objectif principal de rapprocher les humains à travers l’expérience commune du goût.

C’est une expérience intime et sensible, chaque personne va réagir différemment à ce qu’elle goûte et cela lui permet d’appréhender d’une façon émotionnelle et sensorielle la diversité qui existe sur la terre.

Partout sur la terre les humains mangent, préparent et partagent des recettes familiales, régionales qui se transmettent de génération en génération. C’est un savoir mondial extraordinaire mais qui s’exprime dans le quotidien de chacun.

Chaque groupe ethnique a des particularités, des façons de cuisiner, des saveurs spécifiques qui lui sont propre.

Le site à construire

Suite à toutes ces recettes de la cuisine mondiale que je mets en ligne et à la diversité incroyable des façons de cuisiner et des plats dans le monde dont nous ne connaissons que très peu de variantes j’ai décidé de monter une association loi 1901 « Cuisiner pour la paix ».

Cette association a pour objectif concret de construire un site participatif international où n’importe qui dans le monde pourra publier une recette et être compris de tous.

Pour rapprocher les humains, les faire mieux se comprendre intuitivement en utilisant le goût comme moyen d’exprimer son originalité, ses différences et son savoir millénaire.

Pour faire de gestes habituels et ordinaires de la cuisine une expérience extraordinaire !

Vouloir ouvrir les portes du goût à tous et permettre les échanges est le premier but de cet association.

Pour la France

Le second objectif concerne la France par deux points car il y a certaines choses qu’on peut pour notre pays si tout le monde met un peu de lui pour changer ce qui ne va pas.

Les petits producteurs

Le premier point, une fois que le site sera construit, est de permettre aux petits producteurs français de se faire connaître autour de chez eux, d’abord parce qu’ils font de beaux et bons produits et que savoir quand vous cherchez de la confiture de fraises qu’il y a à côté de chez vous une personne qui en produit de façon artisanale fait du bien à vous, à cette personne et à la terre entière par les économies d’énergies que cela engendre.

Utiliser les nouvelles technologies et permettre à ce producteur de pommes, à ce fabricant artisanal de petits fromages de pays de se faire connaître est l’un des challenge de Cuisiner pour la paix.

Pour que les personnes vivent dignement du fruit de leur travail et en informant les personnes alentour à aller chercher des produits de qualité chez eux. C’est aussi permettre de rétablir un certain tissu social et de créer des échanges où chacun peut trouver sa place et être reconnu pour son travail.

La langue française

Le second point est de soutenir la langue française et sa place dans le monde en faisant d’elle la langue pivot de traduction de ce site. Cela va demander un travail considérable, dans le sens où il faut relever tous les termes culinaires en français et les traduire dans les 200 langues écrites.

Mais c’est une chose possible et réalisable à partir du moment où il se trouvera suffisamment de personnes pour avancer avec « Cuisiner pour la paix ».

Le livre d’or

Une dernière chose qui me tient à cœur : je veux faire honneur à tous ceux qui aideront « Cuisiner pour la paix » à avancer.

Il existera dans ce site une page « Le livre d’or » où seront nommées, si elles le désirent, les personnes qui auront participé à cet élan mondial

Cette page sera la liste de noms de toutes les personnes qui auront permis que ce site existe et que les humains puissent échanger dans la paix et l’amitié. Il ne sera pas mentionné ni le montant, ni le temps accordé mais seulement le nom de la personne au moment où elle arrivera dans le projet.

Parce que chacun est important, chaque être humain est un monde entièrement respecté dans la démarche de « Cuisiner pour la paix ».

Il n’y a pas de « petits » dons, chacun fait comme il peut, avec le temps qu’il accorde ou l ‘argent qu’il donne.

Parce que tout seul on ne peut rien, mais si tous ensemble on se soutient, on peut faire changer les choses concrètement et réellement. Pour que le monde devienne plus conscient, plus responsable et plus humain.

 


ou

AJOUTER À VOS FAVORIS

Vous avez aimé ce Blog ?



Abonnez-vous à notre NewsLetter hebdomadaire pour ne rater aucune recette !

PARTAGER
Article précédentMerci
Article suivantGhriba aux amandes
Blogueuse culinaire, j'anime "La tendresse en cuisine". Un blog dédié à la cuisine, aux autres, pour s'ouvrir, échanger et s'amuser dans sa cuisine. J'aime les chats, le calme, l'amitié et la bonne chère... évidemment !

6 Commentaires

  1. Ma Sophie, tu es tout à fait dans la démarche que je prône avec ma douce moitié. Donnez et vous recevrez, aidons-nous les uns les autres, car lorsque tu aides quelqu’un c’est toi que tu aide également et cela te permet de grandir. Les petits ruisseaux font les grandes rivières et ma fois comme dit la chanson enfantine tirée du poème de Paul Fort …Si toutes les filles et les gars du monde voulaient bien se donner la main…. …. Alors on pourrait faire une ronde autour du monde, si tous les gens du monde voulaient se donner la main.
    Il faudrait plus de prise de conscience, mais voilà l’humain vit égoïstement mais ce n’est pas de sa faute et on ne peut lui en vouloir. Le monde dans lequel il vit lui laisse peu de place à la réflexion et il est tellement formaté par « la boite à images qui parlent » comme disaient les amérindiens:) Nous n’avons pas de télé par choix et c’est bien ainsi. Nous allons chercher nous même les vraies informations sur ce qui se passe autour du monde. Si je peux apporter mon aide je suis partante, en ce qui concerne les dons pour l’Association donne moi la marche à suivre. Je t’embrasse fort ma petite fée de la paix.

    • Oh comme ton message me touche ma Jackie, je sais qu’une forêt qui pousse fait moins de bruit qu’un arbre qu’on abat et les informations ne parlent que des choses qui font peur, qui nourrissent l’angoisse des personnes, j’ai une télévision chez moi que je n’ouvre jamais parce qu’elle pollue ma pensée. Je verrais alors toutes ces colères, toutes ces folies et ces injustices et je resterai couchée sans rien pouvoir faire tant ça me touche. Alors je mets toutes mes forces à tenter de faire que les choses changent à ma façon, doucement, en me changeant moi-même et en proposant aux autres de m’accompagner dans cette ouverture aux autres qui va à l’encontre des peurs, de la xénophobie et des mauvaises pensées. Je refuse que ma pensée soit perturbée par les horreurs distillées par les medias, je fuis cela comme la peste, comme une maladie dont je ne veux pas être atteinte. Oui tu peux m’aider ma Jackie, en parlant de cette association, en faisant que des gens veuillent participer à ce mouvement doux et respectueux de la terre, de l’humain et des animaux. Parce qu’on peut tous faire que ça change, ensemble. Si tu souhaites adhérer à cette association ce sera avec grand plaisir, tu peux donner en ligne par Paypal ou envoyer un chèque libellé au nom de l’association au 13 rue de l’Yvette, 75016, Paris, la cotisation annuelle pour être membre est de 20€/an et membre bienfaiteur à partir de 100€/an mais on peut aussi faire des dons libres sans avoir besoin d’être adhérent, c’est selon son vœu. L’argent est pour l’instant mis de côté jusqu’à ce que j’arrive à trouver suffisamment de fonds pour financer la construction du site. Merci pour ton soutien et d’être là à mes côtés depuis que je te connais. Gros bisous ma Jackie 🙂

    • Oh comme ton message me touche ma Jackie, je sais qu’une forêt qui pousse fait moins de bruit qu’un arbre qu’on abat et les informations ne parlent que des choses qui font peur, qui nourrissent l’angoisse des personnes, j’ai une télévision chez moi que je n’ouvre jamais parce qu’elle pollue ma pensée. Je verrais alors toutes ces colères, toutes ces folies et ces injustices et je resterai couchée sans rien pouvoir faire tant ça me touche. Alors je mets toutes mes forces à tenter de faire que les choses changent à ma façon, doucement, en me changeant moi-même et en proposant aux autres de m’accompagner dans cette ouverture aux autres qui va à l’encontre des peurs, de la xénophobie et des mauvaises pensées. Je refuse que ma pensée soit perturbée par les horreurs distillées par les medias, je fuis cela comme la peste, comme une maladie dont je ne veux pas être atteinte. Oui tu peux m’aider ma Jackie, en parlant de cette association, en faisant que des gens veuillent participer à ce mouvement doux et respectueux de la terre, de l’humain et des animaux. Parce qu’on peut tous faire que ça change, ensemble. Si tu souhaites adhérer à cette association ce sera avec grand plaisir, tu peux donner en ligne par Paypal ou envoyer un chèque libellé au nom de l’association au 13 rue de l’Yvette, 75016, Paris, la cotisation annuelle pour être membre est de 20€/an et membre bienfaiteur à partir de 100€/an mais on peut aussi faire des dons libres sans avoir besoin d’être adhérent, c’est selon son vœu. L’argent est pour l’instant mis de côté jusqu’à ce que j’arrive à trouver suffisamment de fonds pour financer la construction du site. Mais dans mes croyances c’est surtout les pensées positives et la bonne énergie qui doit nourrir cette démarche, bien plus que l’argent qui est un moyen. Merci pour ton soutien et d’être là à mes côtés depuis que je te connais. Gros bisous ma Jackie 🙂

    • Bonjour Séverine,
      Je vois autour de moi que tout le monde souffre et je veux que cela change, je suis juste sensible aux autres, aux animaux et à la terre. La pensée est importante car tout né d’une pensée, quand les pensées sont avides, cruelles, indifférentes il né un monde pollué où tous les êtres vivants souffrent, alors j’aimerais cultiver les bonnes pensées, poser les bons actes, connaître de belles personnes pour que les pensées entraînent à la générosité, à la bonté et à la conscience. Je suis persuadée qu’on peut tout quelque chose et que personne n’est mis de côté pour qu’autour de nous, on pose des actes constructifs de paix et qu’on diffuse, chacun ayant sa responsabilité, autour de nous le véritable bien-être. C’est ma façon de concevoir notre progression dans le monde et souvent on se sent démuni devant l’avalanche d’horreurs que nous distillent les informations, mais en fait c’est tout un chacun autour de lui qui peut changer les choses. Gros bisous Séverine, je m’arrête là car je suis un peu… fêlée ?

LAISSER UN COMMENTAIRE

CommentLuv badge